Web Analytics

 Ollearo - 250 R Corsa
 Retour liste des marques


Ollearo R Corsa motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
9201

Cylindrée : 250 cm3
Modèle : R Corsa
Production : 1947 - 1947
Catégorie : (R) Racing

Ollearo
250 Corsa – 1947
Une merveille unique


Neftali Ollearo et sa petite marque de la Via Mezzenile, à Turin, avaient révolutionné l'Italie, en 1930, en lui donnant sa première moto à transmission par arbre. Cette 175 fut suivie d'une 350 et d'une 500, puis se transforma en 250. Neftali eut pu s'arrêter là, mais que serait une marque italienne sans la course ? La 250 R, qui naît en 1937, sera l'œuvre de Roberto Ollearo, le fils de l'ingénieur-constructeur, qui se livrait depuis 1937 aux joies du pilotage en compétition… sur une Gilera 500 Otto Bulloni puis, après la guerre, sur des Guzzi 500 Condor et Dondolino et qui totalisera quinze victoires, entre 1946 et 1953.

Une suite logique
La 250 course reprend le concept inauguré par la 175 de 1930, avec un bloc-moteur à vilebrequin longitudinal (supporté par trois paliers au lieu de deux) et une transmission par arbre. La distribution par tiges et culbuteurs a laissé la place à un simple ACT entraîné par arbre. Les soupapes non encloses (contrairement aux versions culbutées) sont rappelées par des ressorts en épingle. La culasse est graissée sous pression et l'embrayage en bain d'huile comporte trente disques d'acier. L'articulation de l'arbre de transmission est assurée par un flector (joint souple en caoutchouc).

Une suspension cantilever et 111 kg
Contrairement aux modèles route qui ont déjà reçu une fourche télescopique, cette 250 R conserve une fourche à parallélogramme, tandis que le bras oscillant arrière en L s'appuie sur un ressort logé dans le tube supérieur de cadre. Grâce à l'emploi intensif d'aluminium, cette 250 R ne pesait que 111 kg.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 247 cm3 (68 x 68 mm) - 21 ch/6 700 tr/min - Simple ACT entraîné par arbre et couples coniques - Compression 8 à 1 - Allumage magnéto Morel - Carburateur Dell'Orto Ø 26 mm - Carter humide et lubrification sous pression - Transmission par arbre - Bloc moteur-boîte 4 rapports par sélecteur au pied - Embrayage multidisque humide - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. à parallélogramme, ar. bras oscillant en tôle emboutie et ressort en cantilever sous le réservoir, amortissement par compas à friction - Freins à tambours centraux Ø 190 mm - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 3,00 x 21" - 111 kg - 145 km/h.

Cette magnifique 250 course ne fut construite qu'à un seul exemplaire conservé par Roberto Ollearo.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Albinas, Serge Basset, Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Alain et Thibault Jodocius, Helmut Krackowizer, Jean Malleret, Michel Montange, Christian Rey, Mike Ricketts, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.