Web Analytics

 Parilla - 100 Slughi 99 PB1
 Retour liste des marques


Parilla Slughi 99 PB1 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Hugues Desceliers
9403

Cylindrée : 100
Modèle : Slughi 99 PB1
Production : 1957 - 1964
Catégorie : m/c carne

Parilla
100 cm3 Slughi - 1958
En 2 ou 4 temps sous coque acier


Parmi les thèmes revenant cycliquement dans l'histoire du deux roues motorisé, il en est un qui obséda nombre de constructeurs ; celui de la moto carrossée. Cela se traduira, fréquemment, par des habillages rapportés, masquant un cadre classique ou, beaucoup moins souvent, par une conception nouvelle de la partie cycle.

Des antécédents
Pour n'en donner que quelques exemples marquants, il faut citer l'étonnante Majestic française de 1930 ou, un quart de siècle plus tard, l'Ariel Leader ou le Pullman Monet-Goyon suivis à la fin des années 80 par la Honda Pacific Coast. Dans les années cinquante, l'invasion du scooter amène aussi certains constructeurs italiens à reconsidérer la protection du pilote sur une moto classique. Dès 1953, Guzzi réagit avec le Zigolo où le moteur est à demi masqué. Il faut attendre le salon de Milan, fin 1956, pour voir apparaître la Chimera d'Aermacchi à la partie motrice entièrement cachée.

Le lévrier d'Afrique
Un salon plus tard, Parilla réplique avec le Slughi, qui n'arrive toutefois en magasin que fin 1958. D'une conception originale, le 100 cm3 est  proposé début 1959 à moins de 100 000 lires et le quatre temps à 129 000 lires, alors qu'un Vespa en vaut 125 000 et l'Aermacchi Chimera 265 000. Le bloc moteur horizontal est suspendu sous un châssis-coque constitué de deux demi-coquilles embouties et soudées, une grande première en Italie. Le réservoir de sept litres est logé dans la partie centrale de la coque. A sa place habituelle se trouve un très long coffre (28 dm3 et un parapluie en long !) auquel on accède en relevant la selle biplace. Moteur et transmission sont recouverts par deux longs carters symétriques. Indécis, sans doute, Parilla propose son Slughi avec un 100 cm3 deux temps ou quatre temps culbuté un poil plus véloce que le premier cité. Au Salon de Milan de 1959 s'y rajoute le 125 PB2 deux temps (53 x 52mm soit 115 cm3 réels), le Slughi est aussi commercialisé en version déshabillée avec l'Olimpia de 100 ou 125 cm3. Le Slughi sera aussi vendu en Allemagne par Horex et, en faible quantité à partir de 1959, par Cosmopolitan aux États-Unis, sous l'appellation Ramjet et Ramjet Streamliner. Le Slughi disparaît en 1964 après 8000 exemplaires produits dont près de 400 vendus à l'Union Soviétique et jamais payés ! 

Bloc-moteur monocylindre horizontal refroidi par air - 2 temps : 99 cm3 (50 x 50 mm) - 5,8 ch/5 400 tr/min - ou 4 temps : 98 cm3 (52 x 46 mm) - 6,6 ch/6 200 tr/min - Allumage volant magnétique - Graissage par mélange (2 t) ou par pompe à engrenages (4 t) - Boîte à 4 rapports à sélecteur - Transmissions primaire par pignons, secondaire par chaîne - Châssis-coque autoporteur - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante et éléments caoutchouc - Roues 17" - 75 kg - 80 km/h (2 t) ou 86 km/h (4 t).

Un truc pour les reconnaitre, le quatre temps a l'échappement à gauche et le deux temps, à droite. Le modèle photographié est un 4 temps exposé au Barber Vintage museum



En savoir plus

Pour d'infos sur le site de Parilla:
cliquez ici
Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur
info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.