Web Analytics

 Peugeot - 350 P 115 et 500 P 515
 Retour liste des marques


Peugeot P 115 et 500 P 515 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-marie Dumas
3609

Cylindrée : 350
Modèle : P 115 et 500 P 515
Production : 1934 - 1937
Catégorie : (R) Route

Peugeot
P 115 GS?- 1934
La meilleure des Peugeot culbutées


Après avoir largement promu le bloc-moteur d'abord sur des 175 deux temps à partir de 1926, puis sur de très paisibles quatre-temps de 175 à 350 cm3, Peugeot se devait d'adopter la même architecture sur des modèles de haut de gamme aux performances plus relevées pour répondre aux sportives affirmées proposées par la concurrence : ce sera chose faite le 26 septembre 1933, juste avant le salon de Paris, avec la présentation, par Eugène Peugeot lui-même, de la gamme dite de "Motos de Grande Puissance" dans laquelle figure la?P?115 GS.

La "nouvelle école" Peugeot
Depuis 1928, la seule culbutée chez Peugeot était la 350 P 105, fiable mais à peine plus rapide que la 350 latérale P?107.?Avec la P?115, surtout en version GS (Grand Sport), tout change comme le souligna Eugène Peugeot, lui-même fervent motocycliste, lors de sa conférence de presse : «Puissance et qualités de vitesse n'enlèvent rien de leur souplesse et de leur agrément de conduite à nos machines».?On ne saurait mieux reconnaître le manque antérieur de vitesse et de puissance?!

La meilleure des "Grande Puissance"

Le bloc-moteur à 3 vitesses de la P 115 était plus compact et bien plus léger que celui des 500 quatre vitesses, ce qui lui conférait une maniabilité très supérieure.?En version GS, avec un piston fortement bombé pour la marche à l'essence-benzol, la 115 était aussi rapide que la 515 et d'un tout autre agrément de conduite.?Mais la demande pour les quatre vitesses au pied condamna la 115?GS, qui ne fut cataloguée que pendant la seule année 1934.

Bloc-moteur 4 temps monocylindre - 348,7 cm3? (68 x 96 mm) - Soupapes culbutées, arbre à cames longitudinal - Graissage à carter sec avec pompe à engrenages - Allumage batterie/bobine, rupteur en bout d'arbre à cames Embrayage multidisque acier-bronze - Boîte séparée 3 rapports au réservoir - Cadre simple berceau interrompu - Fourche à ?parallélogramme type Webb - Pneus? 3,25 x 19"- 150 kg - Vitesse maxi garantie 125 km/h à l'essence-benzol 50/50

La P?115?GS, présentée ici par Camille Narcy, pilote officiel Peugeot, est une machine légère, rapide et plus fiable que les modèles quatre vitesses. En vignette, la grande soeur, la 500 type 515 GTS de 1936.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.