Web Analytics

 Rover - 500 Sport
 Retour liste des marques


Rover Sport motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7019

Cylindrée : 500
Modèle : Sport
Production : 1912 - 1914
Catégorie : (R) Route

Rover
500 Sport & course - 1913
La moto avant l'automobile

Connu de nos jours pour être l'un des rares constructeurs d'automobiles britanniques survivants (maintenant en coopération avec Honda), le nom de Rover a été d'abord associé à des motocyclettes. Le tout premier modèle fut mis sur le marché en 1902 et la firme acquit rapidement une renommée de qualité et de fiabilité. En 1913, Rover développait une 500 cm3 à soupapes latérales de sa propre conception et tentait l'épreuve du Tourist Trophy à l'Île de Man.

Il faut évoluer avec son temps
Les machines de l'usine avaient pourtant déjà à cette époque un air vraiment suranné. Rover avait gardé la haute selle héritée des bicyclettes et la transmission, sur le modèle standard, utilisait encore une courroie directe entre la poulie du vilebrequin et celle de la roue arrière, sans embrayage ni boîte de vitesses. Réalisant que le handicap était insurmontable pour le TT avec ses côtes à fort pourcentage, les machines de la course furent équipées d'une poulie Philipson, sorte d'embrayage rudimentaire avec flasques extensibles permettant à la courroie de patiner.

Fiabilité plutôt que vitesse
La participation de Rover au TT visait à donner la preuve de la fiabilité des machines standard de production plutôt que de chercher la victoire. Opération couronnée de succès puis-que les trois machines engagées terminèrent la course aux 15ème, 19ème et 28ème places. Les pistons en fonte avaient été simplement allégés par des trous faits à la chignole. La Rover atteignait 105 km/h mais l'absence de boîte de vitesses était un grave handicap dans la lutte avec les Scott, Indian, Sunbeam et Rudge, toutes d'une technique plus avancée. La production des motos Rover cessa en 1925.

Monocylindre 4 t refroidi par air, 499 cm3 (85 x 88 mm) - 6 ch/3 200 tr/min - Soupapes latérales - Allumage magnéto - Graissage à huile perdue - Transmission par courroie directe avec poulie extensible Philipson faisant office d'embrayage - Cadre simple berceau - Fourche av. Druid à ressorts latéraux Freins à patins, av. type vélo, ar. dans la gorge de la poulie - Pneus à talon de 26 x 2,50 - 88 kg - 105 km/h.

Sans boîte de vitesse, la Rover du TT 1913 ne pouvait courir que pour la gloire.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.