Web Analytics

 Royal Enfield - 750 Interceptor
 Retour liste des marques


Royal Enfield Interceptor  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : J-P. Praderes
4001

Cylindrée : 750
Modèle : Interceptor
Production : 1965 -
Catégorie : (R) Route

Royal Enfield
750 Interceptor série I - 1965
La mort d'un géant


Avec la Royal Enfield 700 Meteor naît, en 1953, le plus gros bicylindre britannique. Elle est suivie, en 1956, par la Super Meteor. Il s'y adjoint, en 1958, la Constellation, plus sportive, et, en 1962, pour satisfaire mieux encore le goût de l'Amérique qui veut toujours plus gros, Royal Enfield invente l'Interceptor dont les nouvelles cotes portent la cylindrée de 692 à 736 cm3.

Un twin anglais bien à part
La grosse Enfield reprend toute la conception originale de ses aînées avec un gros bloc-moteur rondouillard, utilisé comme élément porteur, et dont les formes plantureuses sont dues au fait qu'il inclue aussi le réservoir d'huile, contrairement aux autres twins anglais à réservoir séparé. L'autre particularité des twins Enfield est que les arbres à cames, la magnéto et la boîte sont entraînés par chaînes. Puissante et rapide, l'Interceptor offre en options trois sortes de pistons et arbres à cames. La carrière de la Mk I s'arrête malheureusement en 1967 avec les ennuis financiers de la vieille marque anglaise qui, dans un dernier spasme, produit toutefois de 1968 à sa fin, en 1971, quelques six cent exemplaires d'une Interceptor série II.

En France, point de moto, mais des idées
Pour la petite histoire, la variante présentée de l'Interceptor naquit en France en 1964. Quatre jeunes passent alors commande chez Psalty, l'importateur, de quatre Interceptor spéciales avec compte-tours, bras oscillant long et l'ensemble capotage de phare et selle longue des 250 Continental GT. La recette plût à l'usine qui présenta, en série, des Interceptor ainsi équipées au salon de Londres d'octobre 1964. Les affaires n'étant plus très florissantes, il n'en fut fabriqué qu'une cinquantaine d'exemplaires.

Bicylindre vertical 4 temps calé à 360° refroidi par air - 736 cm3 (71 x 93 mm) - 52,5 ch/6 000 tr/min - Soupapes culbutées - 2 carburateurs Ø 27 mm - Alternateur et allumage magnéto - Boîte 
4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau interrompu - Suspensions avant télescopique, arrière oscillante - Pneus 19" - Freins à tambour, avt. double frein simple came Ø 152 mm - 186 kg - 180 km/h.

Les collectionneurs sont gâtés car le club, réunissant les amateurs de Royal Enfield, reconstruit aujourd'hui des motos neuves à partir du stock de pièces. Cette Interceptor en est un parfait exemple.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.