Web Analytics

 Royal Enfield - 700 Constellation série B
 Retour liste des marques


Royal Enfield Constellation série B motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Jean-Pierre Praderes
6415

Cylindrée : 700
Modèle : Constellation série B
Production : 1958 - 1963
Catégorie : (R) Route

Royal Enfield
700 Constellation - 1960
Une vraie Super-Sport

Royal Enfield vint au bicylindre vertical face à la route onze ans après Triumph qui lança ce type de moteur en 1937. Comme les Triumph, Norton et autres BSA, les Royal Enfield avaient un graissage par carter sec, mais le réservoir d'huile était intégré au carter et disposé sous le moteur, comme sur nombre d'italiennes. Au contraire de leurs rivales britanniques ces Royal Enfield avaient des cylindres et culasses séparées et la marque fut la première à adopter la suspension arrière oscillante. Massif, compact et doté d'un haut moteur largement ailetté, la mécanique de la Royal Enfield était accouplée à une boîte de vitesses Albion boulonnée sur le moteur. Les deux arbres à cames, la magnéto et la boîte étaient entraînés par chaînes.

Le plus beau des twin anglais ?
A la twin de 1948, s'ajoute, en 1953, la Meteor de 692 cm3 qui reprenait les cotes internes de la Bullet 350 monocylindre. Elle arbore une nouvelle robe et devient Super Meteor en 1956 et, deux ans plus tard, il s'y adjoint la plus sportive Constellation dotée de pistons haute compression et de deux carburateurs. Elle fut, à sa sortie, chronométrée à plus de 185,5 km/h, mais les modèles suivants, légèrement décomprimés, étaient un peu moins rapides… et plus fiables. La Constellation resta en production jusqu'en 1963 où elle s'effaça définitivement devant la 750 Interceptor, apparue en 1961.

Les ouvriers ne voyaient jamais le jour
Curieusement, c'est à l'antiquité des locaux où étaient construits les moteurs que les Royal Enfield devaient leur précision d'usinage ! L'usine de Bradford-on-Avon était construite dans les caves d'antiques bâtiments qui servaient aussi, durant la guerre, aux stockage d'œuvres d'art. Les ouvriers n'y voyaient jamais le jour mais la précision de la mécanique y gagnait grandement car la cave avait une température et une hygrométrie constante.

Bicylindre 4 temps face à la route calé à 180° - 692 cm3 (70 x 90 mm) - 40 ch/6 500 tr/min - Compression 8,25 à 1 - Soupapes culbutées - 2 carburateurs Amal Ø 27 mm - Allumage magnéto - Boîte 4 rapports - Transmissionn primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau ouvert - Suspensions R-E av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambours centraux av. double tambour Ø 152 mm, ar. simple Ø 178 mm - Pneus 19" - Réservoir 18 l - 185 kg - 180 km/h.,

Une superbe mécanique malheureusement un peu fragile





Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.