Web Analytics

 Royal Enfield - 350 V twin TT Brooklands d'usine
 Retour liste des marques


Royal Enfield V twin TT  Brooklands dusine motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
6607

Cylindrée : 350
Modèle : V twin TT Brooklands d'usine
Production : 1914 -
Catégorie : (R) Racing

Royal Enfield
350 usine - 1914
Une équipe de huit machines au Tourist Trophy


L'usine Royal Enfield n'engagea pas moins de huit de ses ravissants bicylindres en V au TT en catégorie 350 cm3 en 1914. Le mieux placé prenait la troisième place pilotée par F.J Walker, qui était si absorbé dans la recherche de performance qu'il franchit la ligne d'arrivée tête baissée et s'écrasa contre la barrière qui y avait été placée pour arrêter les coureurs à la fin du dernier tour. Il ne survécut malheureusement pas à ses blessures. Six des autres machines rallièrent l'arrivée, soit sept sur huit, ce qui constitue une performance en matière de fiabilité pour une course de 301 km sur le circuit réputé comme le plus dur du monde.

Une mécanique de pointe
Le moteur était à la base le MAG suisse construit sous licence et aménagé pour le constructeur anglais de Redditch, près de Birmingham, par W.H. Guillon. Une de ses spécificités était le graissage par carter sec, un des premiers vu sur une moto. Comme actuellement, une pompe à engrenages envoie l'huile sous pression à la tête de bielle par le maneton de vilebrequin. Ensuite l'huile est renvoyée du carter vers un réservoir cylindrique en verre fixé au tube de selle, ceci à l'époque où la majorité des motos en étaient encore à la pompe à main et à l'huile perdue.

Réduction à l'échelle
Le bicylindre en V semi-culbuté est apparu en 425 cm3, en 1911. Le plus petit modèle, destiné à la catégorie populaire 350 cm3, fut développé pour la saison 1913. Une transmission primaire à deux chaînes permettait deux vitesses que l'on verrouillait sur l'embrayage par la rotation d'un levier vertical visible sur la gauche de la machine. C'était une machine élégante très en avance sur son époque.

Moteur MAG 4 t bicylindre en V refroidi par air - 344 cm3 (54 x 75) - 12 ch/5 000 tr/min - Soupapes d'admission culbutées, d'échappement latérales - Carburateur unique - Allumage par magnéto Bosch - Transmis-sions primaire à 2 rapports par 2 chaînes et secondaire par chaîne - Fourche av. à ressort central et cadre rigide à l'arrière - Freins av. à compas de type vélo, ar. par patin dans la gorge d'une poulie pour courroie - Pneus de 26" - 102 kg - 96 km/h.

Une des plus belles parmi les machines de course de 1914 a été la Royal Enfield 350 cm3 à moteur MAG, à l'avant-garde avec son graissage par carter sec avec un réservoir d'huile en verre.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.