Web Analytics

 Royal Enfield - 680 Trois cylindres prototype
 Retour liste des marques


Royal Enfield Trois cylindres prototype motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7307

Cylindrée : 680
Modèle : Trois cylindres prototype
Production : 1916 - 1918
Catégorie : (R) Route

Royal Enfield
700 Trois cylindres deux temps - 1918
Une conception unique à son époque


Jusqu'à la disparition de la marque en 1967, les mono puis les bicylindres Royal Enfield furent de grandes et légendaires classiques. Mais la marque de Redditch eut aussi des ambitions beaucoup plus originales en construisant, à la fin de la Première Guerre Mondiale, des trois cylindres deux temps et quatre cylindres quatre temps.

Le deux temps de base
La première moto Royal Enfield digne d'intérêt est une 350 cm3 équipée d'un bicylindre quatre temps MAG lancée en 1910. Elle est suivie d'un lourd bicylindre en V JAP pour side-car mais, en 1914, la firme crée la surprise en commercialisant une moto légère mue par un monocylindre deux temps de 225 cm3.

Le premier tricylindre deux temps
Royal Enfield voulait aussi venir aux grosses cylindrées avec un multicylindre maison et son département de recherche va construire deux étonnants prototypes : un deux temps trois cylindres en ligne de 675 cm3 puis un quatre temps quatre cylindres de 846 cm3. Première du genre, la trois cylindres, construite en 1918, est une bien frustre réalisation construite uniquement pour des essais. Trois moteurs de 225 cm3 ont été accouplés l'un derrière l'autre en conservant leurs propres carters, cylindres et culasses. Le volant moteur extérieur est à l'avant. Un quatrième petit carter contient le renvoi d'angle vers la chaîne primaire et les entraînements, par chaînes encore de la magnéto et de la manivelle de démarrage. Aucun de ces deux prototypes ne fut mis production et Royal Enfield revint dès lors à des réalisations beaucoup plus conventionnelles.

3 cylindres en ligne 2 t (carters, cylindres et culasses séparés) refroidis par air - 675 cm3 (64 x 70 mm) - Allumage par magnéto - 1 carburateur - Graissage par mélange - Boîte 3 rapports - Transmissions primaire (sous carter) et secondaire par chaînes - Cadre (1916) de type ouvert, moteur porteur avec 2 berceaux av. démontables - Fourche av. à parallélogramme à 2 ressorts centraux - Freins av. et ar. à patins, ar. sur fausse poulie - Pneus 3,00 x 19" - 154 kg - 84 km/h.

La trois cylindres en ligne deux temps Royal Enfield de 1918 offrait un concept unique en son temps. Notez le dispositif de mise en route manuel sous la selle qui est relié à la boîte par une chaîne.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.