Web Analytics

 Royal Enfield - 250 GP 5
 Retour liste des marques


Royal Enfield GP 5 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
2108

Cylindrée : 250
Modèle : GP 5
Production : 1964 - 1965
Catégorie : (R) Racing

Royal Enfield
250 GP 5 - 1965
La dernière Royal Enfield britannique de compétition


Dans les années soixante, en Grande-Bretagne, les courses nationales en catégorie 250 cm3 sont dominées par la Greeves Silverstone que tente vainement de combattre Villiers avec sa Starmaker.

Belle, mais sans expérience
Royal?Enfield, qui n'est guère un habitué des circuit, décide en 1964, sous les instances du célèbre pilote Geoff Duke, de courir à son tour. Il confie à un ingénieur réputé, Hermann Meier, la tâche de construire un moteur plus puissant que le Starmaker. Par contre, Meier est forcé d'utiliser un vilebrequin existant fabriqué par une filiale de Enfield, ce qui le contraint à faire un moteur longue course moins apte aux régimes élevés. Le cadre, réalisé avec les fameux tubes Reynolds 531, donne toute satisfaction mais on ne pourra en dire autant de la mécanique.

D'échecs en catastrophes
La GP 5 rentre sur scène au Manx GP 1964 et explose sa boîte de vitesse (la même que celle de la Greeves) aux essais. Pour la saison 1965, Albion a revu sa boîte et Enfield innove avec un allumage électronique. Tout semble aller pour le mieux mais, à la première course, un moteur se bloque sur la ligne de départ et l'autre brûle aux essais. Percy Tait ramènera à Enfield son seul résultat en finissant troisième du Hutchinson 100 derrière les Yamaha d'usine de Phil Read et Mike Duff. Financièrement en difficulté, Enfield décide que le sort de la GP5 se jouerait au Manx GP 1965. Sept exemplaires privés (parmi la vingtaine produite) et une moto officielle sont au départ. L'officielle casse dans le dernier tour, un seul privé finit la course… 53 ème et dernier et Royal Enfield annonce son retrait de la compétition.

Moteur Villiers monocylindre 2 temps - 247 cm3 (66 x 72 mm) - 36 ch/8 000 tr/min - Carburateur Amal GP ?Ø 38 mm, alimentation par la jupe du piston - Lubrification par mélange - Allumage électronique - Boîte Albion 5 rapports - Transmissions primaire par chaîne duplex, secondaire par chaîne - Cadre double berceau - Suspensions av. à roue poussée, ar. oscillante à 2 combinés - Roues de 18"

Une bien belle moto qui sera un échec total à cause du manque d'expérience de la marque.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.