Web Analytics

 Rudge - 250 4 soupapes radiales
 Retour liste des marques


Rudge 4 soupapes radiales  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4814

Cylindrée : 250
Modèle : 4 soupapes radiales
Production : 1931 - 1935
Catégorie : (R) Racing

Rudge-Whitworth
250 "Four valves" - 1931
Quatre soupapes radiales et un doublé au TT de 1931


Une très large part de la célébrité et de la gloire sportive des motos Rudge revient au monocylindre à quatre soupapes qui équipa les machines de course ou de sport de 1923 jusqu'à l'arrêt de la production en 1939. Ces Rudge à quatre soupapes ont gagné les plus grandes courses dans chacune des trois cylindrées où elles ont existé, mais c'est en 250 qu'elles ont été compétitives le plus longtemps.

La première "vraie" Rudge 250
Apparues fin 1928 seulement, les premières 250 Rudge étaient équipées de moteurs JAP à soupapes latérales ou en tête et constituaient des "bas de gamme" face aux prestigieuses 350 et 500 à moteur quatre soupapes. Abandonnés fin 1930, ces modèles économiques ne furent pas remplacés. Cependant, début 1931, Rudge lança une nouvelle 250 d'une toute autre classe, puisque à quatre soupapes elle-aussi. Les 350 et 500 ont, pour la première fois, la magnéto placée derrière le cylindre, et la nouvelle 250 les imite ; mais elle ne les copie pas en conservant ses quatre soupapes radiales alors que 350 et 500 viennent de recevoir des soupapes d'admission parallèles. Les carters du moteur et de la boîte des 250 d'usine étaient en magnésium, ceux des modèles commerciaux en aluminium.

Victorieuse pour son premier TT
Rudge engagea trois 250 au TT 1931 pour Ernie Nott, Tyrell Smith et le géant Graham Walker (95 kg !). Une vis de réglage de culbuteur se desserra sur la moto de Nott qui termina quatrième en maintenant de la main la tige dans le culbuteur. Graham Walker remporta la course à plus de 111 km/h de moyenne devant Tyrell Smith à 109,9 km/h : la nouvelle 250 Rudge avait bien débuté !

Monocylindre 4 t - 249 cm3 (62,5 x 81 mm) - 17 ch/6 800 tr/min (Walker et Smith) ou 19,5 ch/6 700 tr/min (Nott) - 4 soupapes radiales commandées par 2 tiges et 6 culbuteurs Compression 8,5/1 (Walker et Smith) ou 10,6/1 (Nott) - Graissage à carter sec - Carbu Amal TT - Transmissions par chaînes - Embrayage multidisque à sec - Boîte 4 rapports au pied - Cadre simple berceau interrompu - Fourche à parallélogramme - Freins à tambour Ø av. 203 mm, ar. 152 mm - Compte-tours - 116 kg - 135 ou 141 km/h.

Après le doublé du TT 1931, la 250 Rudge obtint la seconde place en 1932 et 1933, puis un triplé en 1934, puis les seconde et troisième places en 1935.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.