Web Analytics

 Suzuki - 125 Cox 2 Colleda
 Retour liste des marques


Suzuki Cox 2 Colleda  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
7105

Cylindrée : 125 cm3
Modèle : Cox 2 Colleda
Production : 1955 - 1957
Catégorie : Moto Route

Suzuki (Colleda)
125 Cox 2 - 1955
La première vraie moto Suzuki était un quatre temps


La vitesse à laquelle se développa Suzuki est terrifiante. A peine trois ans après ses débuts sans la moindre expérience en matière de construction de véhicule et de moteur, SJK passe de la bicyclette à moteur auxiliaire à la vraie moto et, législation locale aidant, il va même débuter, en 1954, par un quatre temps.

C’est celle-là
La première vraie moto construite par SJK (Suzuki Jidosha Kogyo) en 1954 sera baptisée Colleda, transcription du japonais "Kore-da"‑: "C’est celle-là". Le deux temps, comme il était alors construit au Japon, n'étant ni performant ni fiable, Suzuki se tourne bravement vers le quatre temps pour affronter les leaders, Tohatsu et Honda, et cette première Colleda est un petit 90 cm3 remarquable en tous points par la netteté de son dessin‑: bloc-moteur à soupapes culbutées et maintes astuces de conception en rendant l'usage plus facile comme l'avance automatique (encore rarissime sur les motos japonaises) ou les vis platinées très accessibles. C'était aussi l'une des premières motos japonaises équipées d'un compteur de vitesse. Le cadre d'un joli dessin était composé de profilés en tôle emboutie avec une fourche avant télescopique et une suspension arrière oscillante.

Remarquable mais éphémère
Élégant mais sous-motorisé, bien qu'il s'offre aussi dans une version plus sportive et plus chère avec un cadre tubulaire, le 90 COX est remplacé, en 1955, par le 125 COX 2 dont la carrière sera brutalement interrompue, la même année, par l'apparition de la 125 ST monocylindre deux temps, moins chère, aussi solide et performante (5,5 ch à 5 000 tr/mn,
95 kg et 85 km/h). Suzuki avait trouvé sa voie et ne reviendra au quatre temps que vingt-et-un ans plus tard.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 123 cm3 
(56 x 50 mm) - 4 ch/4 000 tr/min - Soupapes culbutées - Compression 7 à 1 - Allumage magnéto - Carter humide - Bloc moteur-boîte
3 rapports par sélecteur au pied gauche - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau en tôle emboutie - Suspensions av. télescopique, ar. coulissante - Freins à tambour Pneus 2,75 x 24’ - 85 kg - 75 km/h. COX 1 : 90,5 cm3 (48 x 50) - 4 ch/5 000 tr/min 70 km/h.

Suzuki débuta par ce quatre temps, abandonna cette technologie un an plus tard et n'y revint que vingt-et-un ans après, avec la GS 750 quatre cylindres.





Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Albinas Baracevičius, Serge Basset, Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Alain et Thibault Jodocius, Helmut Krackowizer, Jean Malleret, Michel Montange, Christian Rey, Mike Ricketts, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.