Web Analytics

 Taurus - 500 TN Centaurus
 Retour liste des marques


Taurus TN Centaurus motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
8502

Cylindrée : 500
Modèle : TN Centaurus
Production : 1938 - 1948
Catégorie : (R) Route

Taurus
500 TN - 1938
L'ère des économies


Venu à la moto en 1933, Taurus débute avec deux 175 cm3, une deux temps, et l'autre, plus sportive, en quatre temps culbuté, dont le haut moteur semblait inspiré du JAP britannique mais avec, déjà, une boîte intégrée et un carter humide avec un graissage par pompe.

Une personnalité affirmée
Dès 1934, Taurus affiche la personnalité de son directeur technique, l’ingénieur Guerzzoni, avec sa très belle 250 V6 à bloc-moteur, cylindre incliné de 20°, double échappement et soupapes culbutées semi-encloses dont l’agencement ressemblait à celui d'un ACT entraîné par arbre. La même année apparaît la 500 G27, une machine massive, elle aussi à cylindre incliné avec un double échappement et, cette fois, un simple ACT entraîné par arbre. Elle annonce 38 ch à 5 000 tr/mn et offre déjà quatre vitesses commandées au pied. La G27 se double, en 1935, d’une variante "Sport", disponible avec échappements en position basse ou relevée, et proclamant 145 à 150 km/h. Cette même année naît la G27 Elastico dotée d’une originale et moderne suspension arrière à bras oscillant contrôlé par barres de torsion.

De l'ACT au culbuté et réciproquement
250 V6 et 500 G27 s'affinent au fil des ans. La première troque ses soupapes culbutées contre un ACT avec la V6 Sport de 1937 tandis que la G27 est remplacée, en 1938, par cette TN dont la distribution opte, au contraire, pour des soupapes commandées par tiges et culbuteurs (encore présentées de telles sorte qu’on jugerait un ACT !). Parallèlement à cette version tourisme assez lourde, Taurus introduit une nouvelle 500 Sport TS à cylindre vertical et simple ACT. Ces deux nouvelles 500 abandonnaient l’original système à barres de torsion pour une très classique suspension arrière coulissante.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (85 x 88 mm) - Soupapes culbutées totalement enfermées, simple échappement - Lubrification par pompe et carter humide - Allumage/éclairage par magdyno Bosch - Bloc moteur-boîte à 4 rapports par sélecteur au pied - Transmissions primaire (duplex) et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. à parallélogramme, ar. coulissante - Freins à tambour - Pneus 19" - 156 kg - 110 km/h.

Moins coûteuse à produire que les précédentes G27, la Taurus 500 TN était cependant très luxueuse.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.