Web Analytics

 Triumph - 500 GP Grand Prix
 Retour liste des marques


Triumph GP Grand Prix motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
2711

Cylindrée : 500
Modèle : GP Grand Prix
Production : 1948 - 1952
Catégorie : (R) Racing

Triumph
500 Grand Prix - 1948
Née par erreur


Curieuse histoire que celle de la Grand Prix. Cette moto, qui allait être à la base de la réputation sportive de la grande marque anglaise, naquit par hasard et contre l'avis du grand patron de la firme, Edward Turner.

En cachette du grand patron
Ce dernier était opposé à une participation officielle en compétition et plutôt contre toute idée... qui n'était pas sienne. C'est durant l'un de ses voyages aux États-Unis que l' ingénieur Freddie Clarke construisit cette moto de bric et de broc en montant, dans une Tiger 100, un moteur de générateur fait pour l'aviation britannique (plus léger car ce fut le seul bicylindre tout alu construit par Triumph) et un moyeu arrière suspendu qui venait d'être mis au point par Turner. Le bitza ainsi construit pesait à peine 140 kg, développait 10 ch de plus que la T 100 et 5 ch de plus que la Norton Manx toute puissante, bien handicapée par ses règlages pour la mauvaise essence de 1946.

Un premier succès dû au brouillard
Par hasard encore, la sortie d'essai de la future Grand Prix, au premier Manx GP de l'après-guerre en 1946, fut couronnée de succès au- delà de toute espérance. Il faisait un temps effroyable et les favoris furent décimés par les chutes alors que l'Irlandais E.?Lyons s'imposait au guidon de la Triumph en… suivant calmement la ligne jaune dans le brouillard de l'Ile de Man ! Il n'eut à déplorer qu'une énorme embardée dans le dernier tour, due au cadre cassé net au niveau des attaches moteur mais que Triumph attribua officiellement...  à une perte de concentration du pilote. Contre le gré d'Ed Turner, la Grand Prix était lancée. Performante mais fragile, elle connut d'autres beaux succès mais ne fut produite que de 1948 à 1952.

Bicylindre 4 temps calé à 360° à blocs cylindres et culasse en aluminium - 498 cm3 63 x 80 mm) - 40 ch - Soupapes culbutées - Carburateurs à cuves séparées - Allumage magnéto - Graissage par carter sec - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. télescopique, ar. par moyeu suspendu - Freins à tambours déportés - Roue de 19" - 142 kg - Plus de 190 km/h annoncés.

La GP ne fut produite qu'à environ 175 exemplaires dont la plupart alla aux États-Unis. Mais, curieusement, on en recense beaucoup plus aujourd'hui ... la recette de Clarke continue de faire école !




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.