Web Analytics

 Triumph - 500 5/4 De Luxe
 Retour liste des marques


Triumph 5/4 De Luxe motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
3712

Cylindrée : 500
Modèle : 5/4 De Luxe
Production : 1934 - 1936
Catégorie : (R) Route

Triumph
500 model 5/4 De Luxe - 1934
Les belles oubliées


La première Triumph culbutée, née au début des années vingt, est une impressionnante 500 à quatre soupapes. Plutôt que de poursuivre dans cette voie brillante Triumph préfère, malheureusement, s'orienter vers le très économique model P à soupapes latérales qui rencontre d'ailleurs beaucoup de succès et les ventes s'élèvent en 1929 à près de trente mille unités. Val Page, brillant ingénieur, transfuge d'Ariel, alors en faillite, est engagé au début des années trente et dessine toute une nouvelle gamme de monocylindres ainsi qu'un premier modèle de bicylindre de 650 cm3.

Les monos Triumph d'avant-guerre
Ces monocyclindres vivront jusqu'à la Seconde guerre avec toute une série de 250 à 600 cm3. Les 250 n'existaient qu'en soupapes culbutées et les 550 et 600 n'étaient, au contraire, disponibles qu'en soupapes latérales. La catégorie reine des 500 comportait quatre modèles de 1934 à 1936, les versions 5/2 standard, 5/4 de Luxe, 5/5 sport et 5/10 racing. Elles furent remplacées par la seule version 5H de Luxe de 1937 à 40 tandis que la version sport, réactualisée par le nouveau directeur technique, Edward Turner, prenait l'appellation de Tiger 90 courant 1936 et connaissait enfin le succès
mérité avec ce nom magique.

Éclipsée par les twins
Curieusement, on a beaucoup parlé des premières Triumph et, plus encore, de l'interminable généalogie des bicylindres d'après 1937, mais les monos d'avant-guerre sont bien oubliés. Il s'agissait pourtant de motos tout à fait concurrentielles (bien que la 5/4 n'offre encore qu'une commande de vitesses par sélecteur en option), superbement finies et abondamment chromées, avec un double échappement et un cadre double berceau. Ce modèle participa, sans succès, au TT 1934, avec une version spéciale à carters magnésium.

Monocylindre 4 temps - 493 cm3 (84 x 89 mm) - Env. 20 ch/5 000 tr/min - Soupapes culbutées Graissage sous pression et carter sec - Allumage magnéto - Boîte séparée à 4 rapports - Cadre double berceau - Suspension av. à parallélogramme - Freins à tambour Ø 177 mm - Pneus av. 20", ar. 19" - 165 kg.

Typiquement britanniques, les monocylindres Triumph d'avant-guerre étaient fiables et raisonnablement performants mais la firme rêvait alors d'automobile et ne s'attacha guère à leur promotion.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.