Web Analytics

 Triumph - 500 R Riccardo Fast Roadster
 Retour liste des marques


Triumph R Riccardo Fast Roadster motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4701

Cylindrée : 500
Modèle : R Riccardo Fast Roadster
Production : 1922 - 1924
Catégorie : (R) Racing

Triumph
500 R "Riccardo" - 1922
Faux départ en quatre soupapes


La firme de l'Allemand Siegfried Bettmann a fait fortune pendant la Grande Guerre en produisant quelques 30 000 motos d'excellente réputation vendues principalement aux armées alliées. Forte de ses bénéfices, la jeune marque de Coventry rêve de modèles de prestige (après une infructueuse expérience en 1914 avec, déjà, un vertical twin), et elle confie à l'ingénieur Harry Riccardo, spécialiste incontesté du moteur quatre temps qui vient de réaliser le premier moteur automobile quatre cylindres Triumph, l'étude d'un nouveau 500 cm3.

Un modernisme futuriste
La "Riccy" était d'un modernisme futuriste, avec un cylindre acier emboîté dans une culasse fonte fixée au carter par cinq goujons, quatre soupapes à fort croisement disposées à 90°?dans une culasse hémisphérique et un piston aluminium à jupe échancrée. Elle est aussi la première, avec la 500?SD, à utiliser une boîte de vitesse construite par Triumph. Les cotes initiales de 80,5 x 98 mm passent, en 1922, aux valeurs plus carrées de 85 x 88 qui permettent le montage de soupapes 25% plus grandes, les sorties d'échappement ne sont plus parallèles et le graissage par carter sec est remplacé par un système à huile perdue. Il est même essayé, à Brooklands, une culasse refroidie par eau.

A 130 km/h en 1922
A son premier TT, en 1921, la Riccy manque de peu une 6e place mais elle brille plus au 500 miles de Brooklands, au GP de France et bat quelques records dont celui du mile qui depasse les 80 mph (128,7 km/h). Enfin, avec le nouveau moteur, et nonobstant une deuxième vitesse bloquée, W. Brandish finit 2e au TT 1922 à 90,5 km/h. Mais, dès lors, la course ne motive plus Triumph qui remplace, en 1924, la très chère Riccardo par une 500 à deux soupapes et se consacre au Model P à soupapes latérales, vendu à un prix sans concurrence.

Monocylindre 4 temps - 499 cm3 (80,9 x 97 mm) -- 4 soupapes culbutées - Double échappement - Carburateur Triumph à 2 boisseaux - Allumage magnéto - Graissage à huile perdue et pompe à main - Boîte séparée 3 rapports - Transmissions par chaînes - Cadre simple berceau ouvert - Fourche av. type Druid - Freins à patins sur jante av. & poulie ar. - Pneus 26 x 3 - 113 kg - 130 km/h.

La Triumph Riccardo est ici photographiée au Sammy Miller Museum en Grande-Bretagne.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.