Web Analytics

 Universal - 580 B 50 Météor
 Retour liste des marques


Universal B 50 Météor motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
7909

Cylindrée : 580
Modèle : B 50 Météor
Production : 1952 - 1958
Catégorie : (R) Route

Universal
580 cm3 B 50 Météor - 1954
Pourquoi faire simple ?


Apparue, dans sa première version, en même temps que la B 40 à soupapes latérales, la B 50 n'en différait que par ses culasses à soupapes culbutées et quelques détails.

Des aiguilles, sinon rien
Universal était avant tout spécialisée dans la fabrication de pièces mécaniques de précision et cette vocation se révèle dans la construction de ses bicylindres qui ont, sans doute, le privilège d'être les moteurs possédant le plus de roulements sur aiguilles que l'on ait jamais construit. Une autre particularité, partagée avec les Condor 580 et 750 est le schéma de la transmission. L'usage, établi par BMW, consiste en un pont arrière coulissant verticalement avec la suspension mais restant horizontal. L'arbre de transmission est articulé en sortie de boîte par un flector (joint souple) et il y a un cardan avant le pont. Sur les machines helvètes, le pont est coulissant et oscillant, et, grâce à cette articulation sur l'axe de roue (sur bague bronze sur la Condor… mais sur aiguilles pour l'Universal), il reste parallèle à la sortie de boîte, ce qui permet d'éliminer le cardan.

L'apothéose de la sophistication gratuite
Le modèle présenté, ultime version de la sportive Météor née en 1952, développe 10 ch de plus que la première mouture et réunit les techniques les plus sophistiquées développées par la marque, spécialiste en la matière : l'embiellage est démontable mais au lieu d'utiliser, comme d'usage, de simples bielles monoblocs montées sur aiguilles, il fait appel à des bielles à chapeau en aluminium montées sur des cages à deux rangées de galets en quinconce et ces bielles sont percées sur toute leur longueur pour amener l'huile aux axes de piston. Par contre, Universal avait, sur ces dernières productions, oublié son sacro saint principe d'une fabrication à 100% suisse ; l'équipement électrique Scintilla a ici laissé place à du Hella, allemand comme le compteur VDO qui a remplacé le traditionnel Alpha.

Identique aux  Universal 580 B 40  et B 50 sauf : 36 ch/5 800 tr/min - Soupapes culbutées à réserves d'huile séparées pour chaque cylindre 195 kg - 150 km/h.

Onéreuse, la Météor ne pouvait pas rivaliser, hors de ses frontières, avec la BMW R68 et son prix signa l'arrêt de la production motocycliste Universal en 1958.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.