Web Analytics

 Victoria - 500 KR 2
 Retour liste des marques


Victoria KR 2 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
2316

Cylindrée : 500
Modèle : KR 2
Production : 1923 - 1924
Catégorie : (R) Route

Victoria
500 KR 2 - 1923
L'anti – BMW


L'histoire de Victoria est un condensé de celle de la moto allemande et la plupart des plus grands ingénieurs firent un passage chez ce pionnier d'outre-Rhin. Dès 1920, Victoria utilise les moteurs BMW qu'il monte en long dans le cadre. En 1923, alors que BMW présente sa première moto, avec un moteur monté en travers et une transmission par arbre, Martin Stolle, le père du bicylindre BMW, a rejoint Victoria chez qui il crée la KR2 de 1923 fabriquée à 100 % à Nuremberg.

Les débuts d'un âge d'or
Cette anti-BMW conserve le moteur en long avec une boîte deux vitesses et une transmission par courroie. Elle a, par contre, adopté des soupapes en tête commandées par tiges et culbuteurs à l'air libre alors que BMW ne sort ses premiers flat twins culbutés qu'en 1925. Dans l'Allemagne d'alors, qui produit 15 000 motos par an, la moto vit un âge d'or. Fort de ses 2 000 employés, Victoria y est l'un des plus grands constructeurs avec NSU et Wanderer et fait tout pour le rester à commencer par de gros efforts en course.

Le premier compresseur allemand
En 1924 apparaît la KR3 à boîte 3 rapports et transmission par chaîne et, en 1925, une version course de cette KR3 est équipée d'un compresseur, signant ainsi la première expérience dans un domaine où l'Allemagne deviendra spécialiste. Avec elle, Adolf Brudes établit, en 1926, à Freiburg, un record allemand en atteignant 166 km/h. Le compresseur est ensuite abandonné en raison de l'échauffement excessif du cylindre arrière mais le développement de la série des flat twins continue jusqu'aux années
trente. La KR2 de 1923 annonçait 12 ch à 
2 600 tr/min, et la KR6 de la fin des années vingt, portée à 598 cm3, en vaut 18,4 en version tourisme et 25 en version course, tout en ne pesant que 125 kg.

Moteur bicylindre 4 temps à plat refroidi par air -
500 cm3 (70,5 x 64 mm) - 8,5 ch/2 600 tr/min - Soupapes culbutées - Graissage par circulation d'huile - Boîte 2 rapports à main - Transmissions primaire par chaîne, secondaire par courroie - Cadre simple berceau dédoublé - Suspension av. à roue poussée et éléments télescopiques - Frein à enroulement sur poulie moteur et arrière à patin sur poulie-jante - Pneus 2,50 x 26" - 110 kg - 90 km/h

La KR 2 de 1923 : l'autre flat twin allemand se distingua par de nombreuses victoires dans les épreuves d'endurance.



Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.