Web Analytics

 Victoria - 200 KR 21 Swing
 Retour liste des marques


Victoria KR 21 Swing motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
5705

Cylindrée : 200
Modèle : KR 21 Swing
Production : 1955 - 1956
Catégorie : (R) Route

Victoria
200 KR 21 Swing - 1956
Boîte d'avant-garde


Les Victoria se sont souvent fait remarquer par leur technique originale, et la tardive Swing ne déshonore pas la famille. Cette machine est signée Norbert Riedel, et elle présente d'ailleurs quelques analogies avec l'Imme du même ingénieur, comme son ensemble moteur-boîte-bras oscillant articulé à l'avant du cadre. La suspension arrière monobras aurait dû compléter la panoplie, mais sans doute par souci de conformisme, Riedel a installé un bras gauche. Toutefois seul le combiné de droite intègre un amortisseur hydraulique.

Mal née
La grande particularité de la Swing est cependant sa boîte de vitesses à sélection électromagnétique. Une fois que l'on a débrayé, quatre boutons au guidon permettent de choisir le rapport que l'on veut engager… à condition que de gros gants n'entraînent pas de fausses manœuvres, ce qui, hélas, sera souvent le cas. Ce ne sera pas le seul défaut de la Swing à l'usage : l'huile destinée à lubrifier la chaîne de transmission aura souvent tendance à asperger le tambour de frein arrière à cause d'une faiblesse des joints d'étanchéité, le carburateur givrera volontiers en hiver, et le roulement droit de vilebrequin s'avérera fragile. A l'évidence, Victoria a voulu sortir ce modèle trop tôt, avant que la mise au point n'en soit achevée.

Le coup de grâce pour Victoria
Le scooter Peggy, la même année, propose la même mécanique sous une carrosserie plus enveloppante. Bien que proposée au prix concurrentiel de 1 385 marks, la Swing rencontrera un échec commercial complet et sera abandonnée en 1958. Norbert Riedel trouvera la mort quelque temps après dans un accident de ski.

Monocylindre 2 temps refroidi par air - 198 cm3 (65 x 60 mm) - 11 ch/5 300 tr/min - Distribution par la jupe du piston - Lubrification par mélange - Allumage par volant magnétique - Boîte 4 rapports électromagnétique - Transmission par chaîne sous carter - Cadre à double berceau tubulaire - Suspensions av. à balanciers et monoamortisseur,  ar. bloc moteur transmission oscillant, débattement 80 mm - Freins à tambour et lames de ressort - Pneus 3,25 x 16" - 120 kg - 100 km/h.

Esthétiquement dérangeante, techniquement enthousiasmante, mais industriellement déraisonnable, la Swing a eu le destin de Victoria sur la conscience et fait aujourd'hui la joie des amateurs.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.