Web Analytics

 Yamaha - 500 YZR OW 20
 Retour liste des marques


Yamaha YZR OW 20 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2013

Cylindrée : 500
Modèle : YZR OW 20
Production : 1973 -
Catégorie : (R) Racing

Yamaha
500 Grand Prix OW 20 / Jarno Saarinen - 1973
L'élan brisé

Enfin révélée durant l'hiver 1972-73, la 500 Yamaha, première tentative de ce constructeur dans la cylindrée reine, arrive à point nommé. Le prodige Jarno Saarinen, révélation du début des années soixante-dix, tout juste titré en 250 et sous contrat avec Yamaha, est sans doute le seul à pouvoir mettre un terme à la domination d'Agostini et de sa MV Agusta, qui dure depuis 1966.

Un deux temps peut-il mater la MV Agusta ?
En 1972 déjà, il a battu le roi Ago plusieurs fois à la régulière en 350, et la 500 codée OW20 est en quelque sorte faite pour lui. L'admission est confiée à des clapets dont c'est la première application en vitesse après que Yamaha les ait expérimentés avec succès en motocross. La puissance de pointe en pâtit un peu par rapport à une admission directe, mais elle reste très supérieure à ce qu'affiche la concurrence, la souplesse est excellente, et le moteur reste très exploitable. Le plus grand défaut de cette première 500 Grand Prix est son poids.

Printemps de rêve
Saarinen s'adjuge Daytona et Imola, les deux épreuves phares du printemps, et ses trois premiers Grands Prix écœurent la concurrence en 250 comme en 500 : seul un bris de chaîne de la 500 en Allemagne le prive du sans faute. Hélas, impliqué dans une chute collective au départ des 250 en Italie, il est tué sur le coup, et Yamaha abandonne les Grands Prix pour toute la saison. La firme ne reviendra qu'en 1974, après avoir embauché… Agostini ! Le titre par marques qui sera alors au rendez-vous, le premier pour un deux temps, en annoncera bien d'autres.

4 cylindres face à la route 2 t refroidis par eau - 498 cm3 (56 x 50,6 mm) -
 85 ch/10 000 tr/min - Admission par clapets et 4 carbus Ø 35 mm - Allumage électronique - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante Freins av. et ar. à disque - Roues de 18" 
- 160 kg - 280 km/h

Ici aux mains de Jarno Saarinen au Grand Prix de France 1973, l'OW 20 aurait pu devenir championne du monde dès sa première saison. Le sort en décida autrement, et c'est son rival Agostini qui la mènera au titre l'année suivante.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.