Victoria - V 35 Bergmeister
 Retour liste des marques


Victoria V 35 Bergmeister motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1218

Cylindrée : 350
Modèle : V 35 Bergmeister
Production : 1953 - 1956
Catégorie : (R) Route
   
Victoria
350 Bergmeister - 1954
La grande patte de Küchen


Richard Küchen, parfois en collaboration avec son frère Xavier, est l'un des motoristes allemands les plus réputés. Sa carrière, qui le mena chez de nombreux constructeurs, est ponctuée de créations toujours empreintes de sa personnalité, et que l'on reconnaît sans hésitation.

Des idées bien arrêtées
Un des mots d'ordre de Küchen est "carterisation" : selon lui, la mécanique doit être totalement enclose et ne présenter que de grandes surfaces, faciles à nettoyer. Il a aussi ses petites manies quant à l'architecture mécanique avec, par exemple, une nette préférence pour les boîtes de vitesses à chaînes et non à pignons. On suit sa trace de Zündapp (avec les flat-twins et flat-fours de 1933) à Opti (pour la 250 twin de 1955), en passant par Ardie (pour la Bergfreund 1938), Horex (pour la Regina 1951), Hoffmann (avec la 250 Gouverneur 1953)… ou Victoria.

Une noblesse superflue
La Bergmeister, dévoilée en 250 fin 1952 et commercialisée en 1954, est évidemment dotée d'une boîte à chaînes. Son twin en V face à la route paraît nouveau, mais Küchen avait développée une telle architecture pour Ardie, en 1938, sous forme d'un prototype. Cette belle machine est, hélas, comme bien des conceptions de Küchen, trop coûteuse : son prix en Allemagne est de 2 475 marks quand une 500 BMW R 51/3 en vaut… 3 050. Surtout, la moto entame alors une période de vaches maigres, particulièrement outre-Rhin. Victoria abandonnera la production de motos en intégrant la Zweirad Union, en 1958, pour ne plus construire que des cyclomoteurs.


Bicylindre 4t en V face à la route - 345 cm3 - 
(64 x 54 mm) - 21 ch/6 300 tr/min - Soupapes culbutées - Un carburateur - Allumage 
batterie/bobine - Boîte 4 rapports - Transmission par arbre - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. coulissante - Freins av. et ar. à tambour - Pneus 3,50 x 19" - 177 kg - 120 km/h.

La Victoria Bergmeister porte sans aucun doute l'empreinte de Richard Küchen, motoriste réputé mais dont les créations n'étaient pas toujours rentables industriellement.


À découvrir avec tous les autres moteurs réalisés par Richard Küchen dans le livre "Motos insolites et prototypes hors normes" de François-Marie Dumas. En vente sur ce site et en librairie.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales