Peugeot - 256 TC 4 E
 Retour liste des marques


Peugeot 256 TC 4 E motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
1604

Cylindrée : 250
Modèle : 256 TC 4 E
Production : 1956 - 1959
Catégorie : (R) Route
   
Peugeot
250 cm3 256 TC4 E 1956
Une bonne touriste un peu triste


Apparue en 1954, la 250 Peugeot TC4 est la plus grosse des Peugeot de l'après-guerre et aussi le premier bicylindre deux temps de la marque. Enfin la marque au lion revient aux gros cubes et chacun espère alors un rapide retour au plus haut niveau international.

Un moteur intelligent
Présentée en versions luxe (E) et normale (A), la TC4 est intelligemment réalisée à moindres frais pour Peugeot, offrant une grande facilité de maintenance à l'utilisateur. Son bloc moteur deux temps est une sorte de mécano composé de deux monocylindres juxtaposés avec deux vilebrequins accouplés. L'un des demi-carters reçoit la boîte de vitesses extractible et entraînée par chaîne. Beaucoup moins novatrice, la partie cycle est celle de la 175 monocylindre à fourche télescopique et, malheureusement, à suspension arrière coulissante. Ce reflet du passé joint à une esthétique rondouillarde rendront vite la 256 obsolète. Dans un dernier sursaut, Peugeot doublera ce modèle en 1958 par une 350 et les deux versions s'arrêteront en 1959.

Bonne sans briller
La 256 n'était pourtant pas un mauvais cheval. Légère et aussi maniable qu'une 125, elle était particulièrement appréciée en ville et se comportait honorablement en usage routier, avec une tenue de route moyenne et un très bon freinage. Affichée, en 1955, à 195 000 F (215 000 en version E), elle était concurrentielle face aux autres 250 bicylindres : la Puch à 245 000 F et l'Adler à 269 000. Hélas, une Citroën 2 CV valait alors 465 000 F et cette comparaison allait être fatale à la moto.

Bicylindre 2 t refroidi par air calé à 180° - 245 cm3 (60 x 51 mm) - 14,6 ch/5 800 tr/min Carburateur unique Gurtner Ø 20 mm - Boîte 4 rapports - Transmissions par chaînes - Cadre simple berceau - Suspen-sions av. télescopique, ar. coulissante - Freins à tambour Ø 170 mm – Pneus 3,25 x 18" - Réservoir 13 l - 125 kg - 120 km/h.

La TC4 E, version luxe de la 256, se différenciait par une fourche avant à amortissement hydraulique, un carter de chaîne étanche et de longs marchepied.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales