Web Analytics

 Royal Enfield - 500 Twin
 Retour liste des marques


Royal Enfield Twin motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2306

Cylindrée : 500
Modèle : Twin
Production : 1948 - 1958
Catégorie : (R) Route

Royal Enfield
500 Twin - 1951
Les débuts d'une longue généalogie

Alors que Londres vit sous les bombes, l'usine Royal Enfield s'installe provisoirement dans les carrières de Bradford-on-Avon et y prépare en sous-sol, durant la fin des hostilités, sa rentrée de l'après-guerre : une 500 bicylindre tout à fait moderne qui va apparaître en 1948.

Un twin anglais bien particulier
Son moteur, original par rapport aux autres bicylindres britanniques, reprend les côtes longue course de la 250, et offre, comme les autres Royal Enfield, la particularité (en Angleterre) d'avoir sa réserve d'huile incorporée au bloc, sous le moteur. Ses cylindres, très enfoncés dans le carter, et ses culasses sont séparés pour un meilleur refroidissement et les arbres à cames d'admission et d'échappement, à l'avant et à l'arrière du moteur, sont entraînés par chaîne. Il s'agit, enfin, "presque" d'un bloc moteur puisque la boîte séparée Albion est boulonnée sur l'arrière du carter avant. La partie cycle, quant à elle, se distingue par de remarquables performances dues en grande partie au fait qu'elle était une des premières à adopter une suspension arrière oscillante équipée d'amortisseurs hydrauliques de fabrication maison (faute d'en avoir d'autres disponibles sur le marché).

Quelle carrière !
Bien née, la 500 Twin connaîtra une carrière exceptionnelle. Elle est produite sans autres modifications majeures que le système d'allumage jusqu'en 1958 où elle est remplacée par la 500 Meteor Minor, de côtes cette fois super carrées (70 x 64,5 mm).Toutes les générations de bicylindres Royal Enfield vont dériver de cette première 500 Twin et toutes en reprendront à notre grand plaisir les lignes caractéristiques et râblées du moteur.

Bicylindre vertical 4 t face à la route calé à 360° - 495 cm3 (64 x 77) - 25 ch/5 500 tr/min Soupapes culbutées - Allumage batterie/bobine/distributeur - Boîte 4 rapports - Cadre simple berceau ouvert - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Pneus av./ar. 3,25 et 3,50 x 19" - Freins à tambour
déportés Ø 160 mm - Réservoir 15 l - 181 kg 138 km/h.

Cette calme moto de tourisme allait aussi se transformer en redoutable machine d'enduro et remporter trois médailles d'or aux ISDT.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.