Web Analytics

 Excelsior - 250 Manxman Moteur magnesium
 Retour liste des marques


Excelsior Manxman Moteur magnesium motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2401

Cylindrée : 250
Modèle : Manxman Moteur magnesium
Production : 1937 -
Catégorie : (R) Racing

Excelsior
250 Manxman usine - 1937
A l'apogée d'une légende


Contrairement à la fameuse "Mechanical Marvel" à quatre soupapes, qui la précéda en 1933, la Manxman n'a jamais gagné un TT, la référence suprême en Grande-Bretagne et dans le monde. Elle fut pourtant l'une des motos de course les plus réussies et les plus prisées de tous les temps. Une moto rapide et fort robuste qui, faute du titre, finit quand même seconde avec "Ginger" Wood au TT "Lightweight" 1938, remporté par la DKW à compresseur de
E. Kluge tandis que les Manxman "client" s'emparaient des 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 9ème et 13ème places !

La meilleure compétition-client 250
Équipée d'un moteur à simple ACT entraîné par arbre dessiné par Ike Hatch et construit par Blackburne, la Manxman apparaît en 1935. Elle est conçue à la base pour être une "compétition-client", que les catalogues vantent comme n'étant pas une réplique mais une vraie moto de course montée à l'unité, testée et livrée prête à la piste. Il n'empêche que les versions usine différaient quelque peu comme en témoigne ce modèle au guidon duquel Denis Parkinson gagna, pour la seconde fois consécutive, le Manx GP de 1937 battant Rudge, CTS et OK Supreme en s'octroyant un record du tour à 114,7 km/h.

Sauver les apparences
Cette Manxman n'a qu'une ressemblance lointaine avec le modèle client qui, lui, reprendra, en 1938, sa "selle à tand-sad combiné". Ses carters sont en magnésium, sa boîte de vitesses est boulonnée au moteur et son cadre (rigide en production) arbore ici une suspension arrière coulissante à tension de ressorts réglable et amortissement en détente par bagues en caoutchouc. Elle innove, enfin, en testant de très curieux freins à tambour Girling à commande interne par câbles et machoires d'acier.

Monocylindre 4 t - 249 cm3 (67 x 70,7 mm) -8 000 tr/min - 2 soupapes à ressorts en épingle totalement enclos - Simple ACT et couples coniques - Culasse bronze - Carburateur Amal TT à cuve séparée - Lubrification sous pression à carter sec - Semi-bloc moteur, boîte 4 rapports par sélecteur - Cadre simple berceau ininterrompu - Suspensions av. à parallélogramme, ar. coulissante - Freins à tambour Girling - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 3,00 x 20".

Une Manxman vraiment très spéciale !




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.