Web Analytics

 Félix Millet - 2000 MT
 Retour liste des marques


Félix Millet MT motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
2717

Cylindrée : 2000
Modèle : MT
Production : 1895 - 1897
Catégorie : (R) Route

Félix Millet
2 000 cm3 cinq cylindres - 1897
Son avance lui fut fatale


Si la motocyclette connaît ses premiers succès avec des engins simplistes, les rêves des pionniers sont beaucoup plus futuristes. L'une des plus extraordinaires réalisations est présentée par Félix Millet en 1889 : un tricycle équipé, à l'avant, de sa "roue Soleil" incorporant un incroyable moteur cinq cylindres en étoile (conservé au musée des Arts et Métiers à Paris). En 1895, Millet monte la même roue à l'arrière de sa "bicyclette automobile" et, en 1897, il tente de lancer en série cette version finale surréaliste.

Trop et trop tôt
C'était trop et Félix Millet tombe dans l'oubli. Ses inventions connaissent pourtant le succès au fil des décennies suivantes. C'est le cas du moteur en étoile, longtemps le plus courant en aviation, des suspensions, et du système d'allumage à batterie, bobine et trembleur. La pile est le rond blanc en porcelaine au bas du cadre. Il suffit pour "mettre le contact" de la faire tourner sur son axe pour mélanger les acides. Ancêtre du graissage séparé des deux temps, l'huile, dans un des réservoirs avant, est mélangée automatiquement à l'essence avec un réglage par trois pointeaux. Plus encore, le guidon bascule vers l'avant pour mettre en place une double béquille latérale et l'embrayage est commandé par poignée tournante ou par rétro-pédalage avec un couplage au frein.

Une partie cycle tout aussi étonnante
La partie arrière du cadre en caisson sert de réservoir d'essence et de garde-boue et les suspensions avant/arrière sont oscillantes. La roue avant est supportée par deux lames de ressort et le bras oscillant arrière cumule les fonctions. La chaîne de transmission du pédalier passe dans les deux tubes de gauche, tandis que ceux de droite servent de conduits d'échappement et de barres de torsion. Ce bras s'appuie sur un arceau guidé par deux biellettes et relié au garde- boue par un ressort qui travaille en traction.

5 cylindres 4 temps en étoile en rotation avec la roue et refroidis par air - 1 924 cm3 (70 x 100 mm) -  1,2 ch/366 tr/min - Soupapes commandées - Embrayage par rétropédalage (avec le frein) ou poignée tournante - Allumage batterie/bobine - Carburateur à léchage - Graissage par mélange semi-automatique - Démarrage par pédales - Embrayage à main et aussi avec le frein sur la roue arrière par rétropédalage - Cadre ouvert en tubes et tôle rivetées - Suspensions av. à roue poussée, ar. oscillante -  Env. 60 kg (moteur 10 kg) - 55 km/h.

Une moto révolutionnaire dont la réalisation était étonnamment soignée dans ses moindres détails. La moto est conservée au lycée technique Hippolyte Fontaine à Dijon. 

À découvrir en détail dans le livre "Motos insolites et prototypes hors normes" de François-Marie Dumas. En vente en librairie.





Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.