Web Analytics

 Terrot - 750 VA (Magnat Debon VMA)
 Retour liste des marques


Terrot VA (Magnat Debon VMA) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
3214

Cylindrée : 750
Modèle : VA (Magnat Debon VMA)
Production : 1937 - 1939
Catégorie : (R) Route

Terrot
750 type VA & side-car Terrot - 1934
La plus grosse cylindrée de Terrot


Après la dramatique mise sous séquestre de Terrot pendant la première guerre, la remontée en puissance du constructeur dijonnais fut d'abord lente, jusqu'en 1924, puis s'accéléra. Le renouveau de Terrot est acquis en 1930, quand Terrot construit lui-même tous ses moteurs. Ne manque alors, qu'un modèle de prestige : ce sera la VA.

Un vrai haut de gamme 
Un premier haut de gamme avait été lancé en 1931 : le type V, équipé d'un 680 Jap bicylindre en V. Mais Jap ayant cessé de produire ce moteur. Terrot, qui visait le marché militaire des grosses cylindrées appelées à être attelées d'un side-car lourd, se lanca dans l'étude de son propre bicylindre : c'était chose faite en 1934, avec la sortie de la 750 VA.

Un mélange de 350 et de 500
Pour limiter les coûts, Terrot avait cherché à utiliser le maximum de pièces existantes : c'est ainsi que l'essentiel du bas-moteur est dérivé du semi-bloc des 500 RL et RSS tandis que cylindres et culasses sont très voisins de ceux de la 350 latérale HLG à soupapes encloses. La partie cycle elle-même est peu différente de celle des 500. Aucun effort n'a été fait pour obtenir des performances qui n'intéressent pas l'armée, soucieuse uniquement de fiabilité. Quant à la clientèle civile, elle se limite aux sidecaristes... qui ne sont pas acquis depuis longtemps aux 750 ou 1000 René-Gillet. De ce fait, la commercialisation des 750 VA sera très limitée, bien que le modèle soit resté au catalogue jusqu'en 1939. Terrot se consolera cependant de ces maigres ventes civiles avec les commandes militaires pour la VATT.

Semi-bloc moteur bicylindre en V à soupapes latérales - 746,5 cm3 (70 x 97 mm) - Culasses détachables - Graissage à carter sec avec pompe à piston louvoyant - Allumage batterie/bobine - Embrayage multidisque à sec - Boîte à 4 vitesses - Cadre simple berceau interrompu brasé - Fourche type Webbs - Roues à broches et freins à tambour de 170 av. et 200 mm ar. - Pneus de 4,00 x 19" - 180 kg - 120 km/h (en solo)

Durement concurrencée par les 750 et 1000 René Gillet, moins chères et déjà quasi légendaires à l'époque, ou par la 750 Gnome et Rhône, capable de la même vitesse... avec un side-car, la Terrot VA ne connut qu'une faible diffusion civile.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.