Web Analytics

 Lambretta Innocenti - 250 Gran Premio
 Retour liste des marques


Lambretta Innocenti Gran Premio motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
3308

Cylindrée : 250
Modèle : Gran Premio
Production : 1951 - 1952
Catégorie : (R) Racing

Lambretta (Innocenti)
250 Gran Premio - 1952
L'ouverture trop vite refermée


Grisé par le succès de ses scooters mais désirant s'affranchir de cette image par trop utilitaire, la firme Lambretta décide, en 1952, de s'engager en Grands Prix avec une machine pour le moins originale. Son concepteur est l'ingénieur Pier Luigi Torre, celui-là même qui est à l'origine des fameux scooters de la marque et Giuseppe Salmaggi à qui on doit entre autres les Gilera Saturno.

Plus rien d'un scooter
Originale, la 250 Lambretta l'est par sa technique. Son moteur bicylindre en V face à la route est alors d'une architecture inédite, et sa transmission par arbre étonne aussi sur une machine de course. Quant à la suspension arrière, elle est assurée par des barres de torsion logées sous l'axe de bras oscillant. Nello Pagani et Romolo Ferri sont chargés de la mise au point de l'engin, qui ne fera qu'une seule apparition en course, sur le circuit de Locarno, en août 1952.

Triste abandon
Le résultat pourrait être considéré comme encourageant. La machine est très puissante, et cette unique sortie se solde par un abandon alors que Ferri était deuxième derrière la Guzzi d'Anderson. On ne reverra pourtant jamais la 250 en course. Innocenti avait alors trop à faire, industriellement et commercialement, pour protéger ses Lambretta des attaques de Piaggio, les efforts nécessaires au développement sérieux de la 250 auraient constitué une dangereuse dispersion. Deux exemplaires de cette machine exceptionnelle furent construits. Un seul subsiste aujourd'hui, qui avait été développé en 1953 pour recevoir une distribution à double ACT et remplaçait ses barres de torsion par des éléments de suspension conventionnels.

Bicylindre 4 temps en V à 90° - 247 cm3 (54 x 54 mm) - 29 ch/9 500 tr/min - 2 x 2 ACT entraînés par arbres - Deux carburateurs Dell'Orto ø 25 mm - Allumage par magnéto - Transmission par arbre - Cadre tubulaire supérieur - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av. et ar. à tambour - Pneus 2.75 et 3.00 x 18" - 170 km/h

La seule tentative de Lambretta pour sortir du ghetto scooter connut, sinon l'échec, en tout cas un abandon prématuré. Cette machine unique comme toute la gamme des scooters Lambretta est exposée au musée Lambretta & Scooters près de Milan.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.