Gilera - Quattro (Carénée)
 Retour liste des marques


Gilera Quattro (Carénée) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
4612

Cylindrée : 500
Modèle : Quattro (Carénée)
Production : 1957 -
Catégorie : (R) Racing
   
Gilera
500 GP - 1957
Une formule qui plaît encore


Dans l'immédiat après-guerre, les souvenirs de la Rondine sont encore vivaces chez Gilera. On essaie bien, dès 1946, de développer une version atmosphérique de l'ancienne quatre cylindres à compresseur, mais il est vite évident que la base ne convient plus. On charge donc le fidèle ingénieur Piero Remor, qui était déjà à l'origine de la première CNA-OPRA en 1926, de dessiner un nouveau moteur.

La "patte" Remor
L'architecture du nouveau quatre cylindres va faire école pour longtemps‑; notamment, dès 1950, chez MV, qui n'a pas tardé à débaucher Remor pour construire une copie du Gilera‑! Il faut dire que ses résultats sont impressionnants. Débutant au GP de Hollande 1948, la Gilera devient championne du monde en 1950 puis 1952 avec Masetti. Geoff Duke prend le relais pour les trois saisons suivantes, et Libero Liberati achève la série, en 1957, avec une machine qui n'a cessé d'évoluer.

Retour de flamme
C'est aussi au guidon de cette machine que Bob McIntyre réalise le premier tour du Tourist Trophy à plus de 161 km/h de moyenne, en juin 1957. La conjoncture devenant difficile, Gilera se retire des GP, à la fin de cette année-là, en même temps que Guzzi et Mondial. Phénomène unique, la 500-4 effectuera pourtant un "come-back" en 1963, lorsque Duke obtiendra de l'usine le prêt de ses anciennes machines pour deux "p'tits jeunes" qui montent. Hartle et Read finiront alors troisième et quatrième du championnat, le premier remportant même le GP de Hollande sur le circuit qui avait vu les débuts de la machine six ans auparavant !

4 cylindres 4 t refroidis par air - 499 cm3
(52 x 58,8 mm) - 70 ch/10 500 tr/min - Double arbre à cames en tête - Lubrification à carter humide - Allumage par magnéto - Boîte à 5 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante Freins av. et ar. à tambour - Pneus av.
3,00 x 19", ar. 3,25 x 19" - 150 kg - 260 km/h.

Umberto Masetti fut l'un des grands champions à s'illustrer au guidon de la 500 Gilera-4. Il ne manque pas une occasion d'en reprendre le guidon, aujourd'hui, lors de courses d'époque.


 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales