Web Analytics

 Indian ItalJet - 500 Velocette
 Retour liste des marques


Indian ItalJet Velocette motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4706

Cylindrée : 500
Modèle : Velocette
Production : 1970 -
Catégorie : (R) Route

Indian
Velo 500 - 1970
La cosmopolite


Floyd Clymer était un excellent pilote américain d'avant-guerre, qui s'installa par la suite marchand de motos puis éditeur. Lorsque la grande marque Indian disparut en 1953, il fit en sorte d'en racheter les droits, puis chercha à réactiver ce nom glorieux. Le tissu industriel américain ayant disparu, il se tourna sans succès vers l'Allemand Friedl Münch, puis prospecta l'Angleterre pour trouver un moteur.

Plus anglo-italienne qu'américaine
Il en trouva deux : Velocette se déclarait prêt à lui fournir son 500 mono et Royal-Enfield son 750 twin. Ne restait plus qu'à dessiner une partie cycle capable d'accueillir ces mécaniques, et à dénicher des fournisseurs pour la fabriquer. Cette fois, l'Italie était tout indiquée, et Clymer se tourna vers Leopoldo Tartarini. Celui-ci était déjà renommé dans ce milieu, il avait surtout une réputation de styliste bien avant que la notion n'en devienne si importante en "marketing".

Look moderne pour technique obsolète
Leopoldo Tartarini conçut donc une partie cycle assez conventionnelle autour de pièces italiennes, qui se singularisait toutefois par une décoration à base de teintes pastel, rose saumon ou bleu layette. L'ensemble était fort surprenant pour l'époque mais pas désagréable à l'œil. Malheureusement, l'expérience fut prématurément interrompue par le décès de Clymer, en 1970. Il semble qu'à peine 250 exemplaires de la 500 Velo aient été fabriqués dans ce court laps de temps. Destinée par son look aux nouveaux venus à la moto, si nombreux à l'époque, les Indian de Tartarini n'avaient, hélas, pu s'affranchir des vieux démons d'une fiabilité anglo-italienne douteuse.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (86 x 86 mm) - 37 ch (version Venom) ou
 42 ch (version Thruxton) /6 200 tr/min - Soupapes culbutées - Allumage à rupteur mécanique - Boîte 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av./ar. à tambour - Pneus 3,25 et
 4,00 x 18" - 160 kg - 160 km/h.

L'alliance d'une mécanique anglaise et du design italien aurait-elle eu sa chance sous un nom américain ? Le doute ne sera jamais dissipé.





Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.