Web Analytics

 Triumph - 650 T 120 R Bonneville
 Retour liste des marques


Triumph T 120 R  Bonneville motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4808

Cylindrée : 650
Modèle : T 120 R Bonneville
Production : 1960 - 1961
Catégorie : (R) Route

Triumph
650 Bonneville T 120 R - 1961
L'histoire d'une grande dame


La 650 bicylindre Triumph, la Thunderbird, naît en 1949 d'une modification des cotes de la Speed Twin de 63 x 80 à 71 x 82 mm et avoue 7,5 ch de plus que cette 500… en ne coûtant pas plus cher à construire. Elle est suivie par la Tiger 110 à plus grosses soupapes et arbres à cames plus pointus. En 1954, la T 110 reçoit enfin une suspension arrière oscillante puis, en 1956, une culasse aluminium.

La vengeance de Triumph
La nouvelle version à deux carbus, présentée au salon de Londres 1958, est baptisée Bonneville en dernière minute en hommage aux record à 345 km/h établi avec un cigare muni du même moteur. Une bonne manière pour Triumph de se venger de la Fédération Internationale Motocycliste qui n'a pas homologué le record pour une sordide histoire de chronométreurs non reconnus. Cela n'empêcha pas Triumph de baser sa publicité sur cette prestation en ajoutant en petits caractères : "sous réserve de confirmation officielle".

La lente évolution de Bonnie
Cette première "Bonnie" 1958, avec une étonnante robe mandarine et gris, possède encore le phare caréné incorporant les instruments et le cadre simple berceau dédoublé de la Thunderbird. Elle adopte, en 1960, un cadre double berceau, une fourche avant plus légère d'aspect et des compteurs surmontant le phare (le compte tours est une option). Jusqu'à la fin des années soixante, la "Bonnie" récolte un impressionnant palmarès en courses de production et reste le haut de gamme Triumph jusqu'à l'apparition de la Trident, en 1970. Elle reçoit, fin 1962, un semi bloc-moteur en remplacement de la boîte séparée et le cadre redevient un simple berceau dédoublé.

Bicylindre 4 t refroidi par air calé à 360° - 649 cm3 (71 x 82 mm) - 46 ch/6 800 tr/min - Soupapes culbutées - Carter sec - 2 carbus Amal Monobloc - Boîte séparée 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Démarrage au kick - Cadre double berceau - Freins à tambour av. Ø 203 mm, ar. déporté Ø 178 mm - Pneus av. 3,25 x 19",
ar. 4,00 x 18" - 179 kg - 188 km/h (annoncés).

Équipée de deux carbus Amal monobloc à cuve commune et sans filtre à air, la T 120 R de 1961 était annoncée par "Motor Cycling" comme la plus rapide de son temps avec 188 km/h et 7 500 tr/min.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.