Web Analytics

 Singer - 222 Motorwheel
 Retour liste des marques


Singer Motorwheel motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4903

Cylindrée : 222
Modèle : Motorwheel
Production : 1900 - 1904
Catégorie : (R) Route

Singer
222 Motorwheel - 1904
Une formule qu'on n'oubliera pas


On retrouve le concept de la "roue motrice" tout au long de l'histoire de la moto. Celle industrialisée par Singer en 1900 pour son entrée dans le secteur des motorisés (la firme ne fabriquait jusque-là que des bicyclettes et tricycles) n'est pas la moins intéressante. Elle reprend une disposition brevetée par Edwin Perks l'année précédente, que celui-ci n'a pas les moyens d'exploiter commercialement lui-même.

Moteur encapsulé
La formule est assez ingénieuse‑: le moteur, sa transmission et son réservoir sont regroupés au creux d'une roue en aluminium (la première du genre !), qui peut être installée à l'avant d'un tricycle ou à l'arrière d'une bicyclette. L'allumage s'effectue par le biais d'une magnéto basse tension, la rupture étant réalisée à l'intérieur même de la chambre de combustion, comme, notamment, sur la Deronzière lyonnaise de la même période. En 1904, l'ensemble est redessiné pour améliorer l'accessibilité mécanique. La roue n'enferme plus le moteur mais ses branches le contournent du côté gauche. La transmission s'effectue désormais par chaîne via le pédalier, le carburateur devient d'un type courant et le réservoir prend place sous le tube supérieur du cadre.

Trente ans de silence
A cette époque cependant, les vraies motos commencent à devenir plus populaires et Singer va se plier au goût du moment en produisant des motos "normales", jusqu'à ce que l'activité automobile chasse les motos de l'usine, en 1915. Quant au principe de la "roue motrice", on le retrouvera chez Sachs avant la guerre mais aussi sur le Honda P 50 des années soixante.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 222 cm3 (63,5 x 69,8 mm) - 2 ch - Distribution à admission automatique - Lubrification à main Allumage par magnéto F.R. Simms basse tension - Transmission par chaînes - Cadre simple berceau - Pas de suspensions - Freins av. et ar. à patins - Autonomie 96,5 km.

La roue motrice Singer dans une version tardive . Dans la définition initiale, le moteur étant encapsulé dans la roue, ses commandes transitent par le moyeu. La roue Singer est aussi la première roue de moto en alliage léger




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.