MV Agusta - Bialbero GP (1956)
 Retour liste des marques


MV Agusta Bialbero GP (1956) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
6005

Cylindrée : 125
Modèle : Bialbero GP (1956)
Production : 1950 - 1960
Catégorie : (R) Racing
   
MV Agusta
125 bialbero usine - 1956
Sept fois titrée


Avant de la consolider avec ses grosses quatre cylindres, c'est avec une petite 125 double arbre que MV Agusta bâtit sa réputation à partir de 1950. Cette machine assez classique, due aux transfuges de Gilera que sont Arturo Magni et Pietro Remor, commence par épauler une deux temps préexistante, et ses débuts sont un peu laborieux face aux toutes puissantes Mondial et Morini. Ce n'est qu'en 1952 que le succès commence à sourire, avec l'arrivée dans l'écurie du britannique Cecil Sandford. Sur les six Grands Prix de la saison, il en remporte trois et s'adjuge le titre mondial, le premier de MV.

Des retraits opportuns
L'armada MV, forte désormais de Copeta,
L. Graham, Sandford et d'un Carlo Ubbiali venu de Mondial, est pourtant battue l'année suivante par la NSU d'un Werner Haas esseulé (le titre par marques revient d'ailleurs à MV), et la NSU de Rupert Hollaus barre à nouveau la route des Italiens, en 1954. Ce n'est qu'après le retrait des Allemands qu'Ubbiali retrouve la voie du succès en 1955 et 1956. Le Mondial de Tarquinio Provini reprend l'initiative en 1957, mais le retrait de Mondial en fin de saison rend sa sérénité à Ubbiali, qui peut tranquillement assurer trois nouveaux titres consécutifs jusqu'en 1960. Le comte Agusta, en annonçant son retrait officiel pour 1961, laisse pourtant le champ libre au rouleau compresseur Honda.

Attention aux imitations !
Certaines "compétition-client", livrées en simple arbre de 1953 à 1956, seront plus tard transformées en double arbre. On les distingue des "vraies" double arbre par leur entraînement de distribution différent.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 124 cm3 (53 x 56 mm) - 18,5 ch/12 000 tr/min - Double ACT entraîné par cascade de pignons - Lubrification par carter sec - Allu-mage par magnéto - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour - Pneus av.
2,50 x 18", ar. 2,75 x 18" - 80 kg - 190 km/h.

Sept titres par marque, six titres pour ses pilotes, la 125 MV peut s'enorgueillir d'un palmarès incomparable en onze ans de carrière. Depuis 1955, le réservoir d'huile a pris place à l'avant et sous le réservoir d'essence.





 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales