Web Analytics

 MGC - 250 N 3 BR course
 Retour liste des marques


MGC N 3 BR course motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
6606

Cylindrée : 250
Modèle : N 3 BR course
Production : 1932 - 1932
Catégorie : (R) Racing

MGC
250 N 3 BR - 1931
La moto personnelle de Marcel Guiguet


Toute petite marque par la quantité de motos produites, de l'ordre de trois cents machines, MGC est cependant une marque prestigieuse, non seulement en France, mais même à l'étranger où plusieurs motos ont été achetées par des amateurs éclairés. Et la plus prestigieuse d'entre toutes est sans doute la N3BR personnelle de Marcel Guiguet.

A l'emblème de la cigogne
Installé à Corbelin, dans l'Isère, Marcel Guiguet construit sa première moto à réservoir-poutre en alliage léger coulé en 1928, baptise sa marque MGC – Marcel Guiguet et Cie – et lui donne pour emblème la cigogne de la prestigieuse "Escadrille des Cigognes" où servit son pilote de frère durant la guerre de 1914/18. L'esthétique très particulière de la première version freine quelque peu les ventes et Guiguet se remet en chantier en 1930 pour sortir un nouveau réservoir-poutre qui est considéré par tous comme un pur chef d'œuvre à la fois esthétique et technique. Ce réservoir-poutre est relié (sauf sur les modèles à bloc-moteur Chaise) par des haubans usinés à un "châssis" inférieur servant de réservoir d'huile et porteur du moteur et de la boîte. L'ensemble, pas vraiment léger, est d'une rigidité exceptionnelle.

Deux N3BR seulement
Les archives de la marque récupérées par un amateur dauphinois montrent qu'il ne fut construit que deux N3BR. Marcel Guiguet s'était réservé l'une d'elles avec laquelle il remporta le circuit de vitesse du Dauphiné le 2 août 1931 : sa superbe tenue de route lui avait permis de dépasser les 100 km/h de moyenne au tour sous une pluie battante !

Monocylindre 4 temps JAP racing type POR - 245 cm3 (62,5 x 80 mm) - Env. 22 ch/6 000 tr/min - Soupapes commandées par tiges et culbuteurs sur galets - Graissage à huile perdue - Allumage magnéto - Carburateur Amal racing double cuve - Embrayage monodisque à sec - Boîte Sturmey-Archer 4 rapports à sélecteur, sans kick - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Réservoir-poutre et bâti inférieur en alliage léger coulé réunis par haubans en acier - Fourche à parallélogramme Brampton - Pneus 21" - Env. 135 kg - 135 km/h.

A elle seule, l'esthétique de la MGC N3BR la situe au rang des motos d'exception. Mais il faut encore admirer les moindres détails d'une réalisation exemplaire.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.