Monet Goyon - Starlett & Dolina
 Retour liste des marques


Monet Goyon Starlett & Dolina motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
8515

Cylindrée : 100
Modèle : Starlett & Dolina
Production : 1953 - 1957
Catégorie : (R) Scooter
   
Monet-Goyon
98 cm3 Starlett - 1954, 112 cm3 Dolina - 1958
Quand un grand designer de l'automobile s'en mêle


En 1953, le succès croissant du scooter commence à inquiéter les constructeurs traditionnels. Mais petites roues et moteur arrière ne font pas l'unanimité. Ainsi, en Italie, Guzzi ou Rumi s'orientent vers le "moto-scooter", réunissant les avantages des deux formules.

Revue par Alexis Kow
C'est ce thème que reprend la marque mâconnaise Monet-Goyon/Kœhler-Escoffier, mais en petite cylindrée. En 1953, André Lemardelé conçoit la Starlett dont la ligné définitive est due au dessinateur-styliste Alexis Kow (plus connu par ses activités chez Hotchkiss ou Panhard) : coque auto-porteuse en tôle emboutie, grandes roues, fourche avant Grégoire, repose-pied et pare-jambes, le tout animé par un Villiers de 98 cm3 à deux vitesses. Baptisée par Brigitte Aubert et Roger Pierre, la Starlett est émaillée en vert martelé. En 1955, elle est proposée en 112 cm3 avec teintes nouvelles : bleu métallisé, bleu Corot ou jaune topaze. Elle inspirera d'autres constructeurs : Cazenave (Belina), Dilecta (Raider), Humblot (Paloma), Mercier (Vacances) ou Nez-Map (Mascoot).

Remodelage : la Dolina
En 1957, la Starlett, après une éphémère version à boîte trois vitesses, cède la place à la Dolina, modèle très évoluée : toujours 112 cm3 et trois vitesses, mais roues de 16", grands pare-jambes, démarrage par kick (au lieu du lanceur à main), nouveau dessin de la fourche et des garde-boue, et surtout, une suspension arrière, d'ailleurs rudimentaire, due à une coque peu facile à modifier à moindres frais. Mais la Dolina disparaît en 1959, lorsque la firme se reconvertit dans le matériel agricole léger.

Semi-bloc moteur monocylindre 2 temps refroidi par air - 98 cm3 (47 x 57 mm), 2,7 ch/4 400 tr/min ou 112 cm3 (50 x 57 mm), 3,2 ch/4 400 tr/min - Lubrification par mélange - Allumage volant magnétique - Boîte 2 ou 3 rapports commandée au guidon - Transmissions par chaînes - Démarreur par lanceur à main droite (Starlett) ou kick (Dolina) - Coque auto-porteuse - Suspensions av. fourche télescopique Grégoire, ar. oscillante et 2 courts ressorts (Dolina) - Starlett : 60 kg, 65 km/h - Dolina : 74 kg, 70 km/h.

Un héritage prestigieux avec un design par Alexis Kow et des suspensions Grégoire. La Starlett est ici présentée au salon de Paris de 1955 dans sa version S2R.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales