Web Analytics

 BSA - 500 A 7 SS Shooting Star
 Retour liste des marques


BSA A 7  SS Shooting Star motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9610

Cylindrée : 500
Modèle : A 7 SS Shooting Star
Production : 1955 - 1959
Catégorie : (R) Route

BSA
500 cm3 A 7 SS Shooting Star - 1957
La rivale


Après la sensation créée par la Triumph 500 Speed Twin, lancée fin 1937, tous les autres constructeurs britanniques réagissent en commercialisant à leur tour, leurs bicylindres face à la route. Les plus répandus seront les BSA 500 cm3 A7 et 650 cm3 A10 (à partir de 1950), déclinées, comme les Triumph, en de multiples variantes au fil de leur longue carrière.

A la poursuite de Triumph
Dessinée par Val Page, la BSA A7 apparaît, fin 1946, et reprend exactement la même recette que la Triumph Speed Twin avec une esthétique très sage, semblable à celle des monocylindres auxquels elle faisait d'ailleurs de nombreux emprunts. Cette 500 culbutée avait un bloc cylindre et une culasse en fonte Contrairement à la Speed Twin, il n'y avait qu'un seul arbre à cames (derrière les cylindres), la boîte de vitesses n'était pas totalement séparée, mais boulonnée à l'arrière du moteur et entraînée par une chaîne duplex. Le cadre était un double berceau, lui aussi, sans suspension arrière. Les roues étaient interchangeables et cette première A7 annonçait
26 ch… comme la Speed Twin. En 1949 s'y adjoint la Star Twin, plus sportive, avec deux carburateurs et une suspension arrière coulissante, qui n'est qu'en option sur l'A7 jusqu'en 1952.

Une sage escalade
En 1951, le moteur de 495 cm3 abandonne ses cotes très longue course de 62 x 82 mm pour passer à 497 cm3 avec 66 x 72,5 mm, ce qui permet une grande standardisation de pièces avec l'A10. En 1954, enfin, apparaissent, pour l'export seulement jusqu'en 1955, les versions A7 SS (Shooting Star) et A10 RR (Road Rocket) à suspension arrière oscillante, boîte séparée et selle biplace.

Bicylindre face à la route calé à 360° 4 t - 497 cm3 (66 x 72,5 mm) - 26 ch/6 000 tr/mn Soupapes culbutées - Cylindre fonte, culasse aluminium - Compression 7,25 à 1 - Allumage magnéto Lucas - Graissage à carter sec - Carbu Amal Monobloc Ø 24 mm - Boîte séparée 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Freins à tambour Ø 178 mm - Pneus 19" - 189 kg - 150 km/h.

Cette A7 Shooting Star de 1957 avait, depuis l'année précédente, des moyeux freins centraux. Elle était aussi disponible avec un capotage de phare et un carter de chaîne secondaire étanche.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.