Aermacchi Harley Davidson - Ala d'Oro (5v)
 Retour liste des marques


Aermacchi Harley Davidson Ala d'Oro (5v) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1307

Cylindrée : 175
Modèle : Ala d'Oro (5v)
Production : 1962 -
Catégorie : (R) Racing
   
Aermacchi - Harley-Davidson
175 Ala d'Oro - 1962
La sportive la plus populaire de toute une époque


Comme MV Agusta, AeroCaproni et tant d'autres, AerMacchi ou plus précisément l'Aeronautica Macchi Spa, est avant tout une usine aéronautique. Spécialisée dans les hydravions et établie sur les bords du lac de Varese, elle se reconvertit partiellement après la guerre dans la construction de motos, qui connaissait un incroyable essor en Italie.

Histoire d'horizontales
Après un triporteur de 750 cm3 en 1945, le Macchitre, et une petite moto-scooter carénée à moteur deux temps en 1951, Aermacchi trouve sa personnalité, en 1956, avec une nouvelle moto carénée, la Chimera, cette fois mue par un monocylindre horizontal quatre temps de 175 cm3. Fin 1957, le même moteur culbuté est utilisé sur toute une gamme sportive en 175 et 250 cm3 couronnée par la première 175 Ala d'Oro qui vaut déjà 140 km/h. La 250 Ala d'Oro d'usine de 1958 n'est commercialisée qu'en 1959, en même temps que sa réplique plus sage l'Ala Verde. A partir de 1960, la marque est progressivement absorbée par Harley-Davidson qui voyait ainsi un bon moyen de s'établir en Europe en complétant sa gamme. Ce mariage de raison est rompu en 1977, où Aermacchi est cédé à une nouvelle marque : Cagiva.

La reine des courses nationales
Performantes, fiables et très faciles à entretenir, les Ala d'Oro se forgent une solide réputation auprès des coureurs privés et deviennent les reines des courses nationales. Les versions 1961 atteignent 155 km/h en 175 cm3 et 170 en 250 cm3 tandis que l'Ala d'Oro 250 S, vraie compétition-client, annonce 28 ch à 9 000 tr/min et tout juste 100 kilos. La saison 1962 sera récompensée en France par trois titres du championnat national, Y. Rous en 175 Sport, J Albertini en 250 Sport et Jean-Pierre Beltoise en 250 Course.

Monocylindre 4 t incliné de 10° refroidi par air - 172,4 cm3 (60 x 61 mm) - Soupapes culbutées - Carburateur Dell'Orto Ø 22,5 mm - Carter humide - Boîte 4 rapports - Cadre monopoutre tubulaire - Suspension av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Freins à tambour Oldani - Roues de 17" -
112 kg - 155 km/h.

Une vraie sportive à l'italienne qui était livrée équipée pour la route et avec un échappement course !
Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales