Web Analytics

 Dresch - 500 Monobloc
 Retour liste des marques


Dresch Monobloc  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
609

Cylindrée : 500
Modèle : Monobloc
Production : 1930 - 1938
Catégorie : (R) Route

Dresch
500 bicylindre - 1930
Henri Dresch : le Citroën de la moto

La moto est « un moyen de transport utile et sur, bien différent des jouets sportifs… ce n'est pas un article de luxe à l'usage des oisifs et des fortunés, la moto est essentiellement démocratique » ainsi s'exprimait Henri Dresch qui, fort de ces doctes principes, crée en 1928 à Paris sa marque vouée à la moto populaire construite en grande série pour abaisser son coût. Le succès est immédiat et la firme connaîtra une vaste diffusion jusqu'en 1940 où les dernières 500 cm3 sont munies de blindages de protection et peintes en kaki…

La troisième génération
Avec la 500 présentée en grande pompe au salon de 1930 et épaulée par des monocylindres de 350 et 250 cm3 Dresch lance sa troisième génération de modèles et adopte pour toute sa gamme le cadre en tôle emboutie, qui va connaître une grande vogue, et le bloc moteur associé à une transmission par arbre.

Une affaire
Sur la 500 les deux cylindres sont disposés en long et les soupapes sont latérales. Une version sport à soupapes en tête verra le jour deux ans plus tard mais ne connaîtra qu'une diffusion limitée. Vendue 5 790 F (avec assurance incluse ! ) la 500 Dresch est moins chère que bien des monocylindres ; Gnome & Rhône propose par exemple sa 500 D4 culbutée à 6 750 F et sa 500 latérale à 5 750 F. La Dresch n'en est pas moins remarquablement équipée avec d'origine guidon souple en lames de ressort, éclairage et avertisseur électrique et une instrumentation complète incorporée au réservoir : compteur, montre "huit jours" et ampèremètre.

Bicylindre en ligne 4 t refroidi par air - 500 cm3 (64 x 77 mm) - Soupapes latérales - Un carburateur Cozette - Graissage sous pression - Bloc moteur-boîte 3 rapports à commande manuelle - Transmission par arbre et couple conique - Cadre en tôle emboutie - Suspension av. à parallélogramme - Freins av. à tambour, ar. sur l'arbre de transmission - Pneus 19" - Réservoir 10 l - 140 kg - 120 km/h.

La Dresch était disponible en rouge avec filets noirs ou en bleu nuit filets blancs et s'ornait d'origine d'un superbe échappement en "queue de poisson".



En savoir plus

Sur le site Cyclememory.org
Cliquez sur le logo ci-dessous


Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.