Web Analytics

 FN - 250 AS 24 Tri armée française
 Retour liste des marques


FN AS 24 Tri armée française motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4016

Cylindrée : 250
Modèle : AS 24 Tri armée française
Production : 1960 - 1965
Catégorie : (TT) Arme 3 roues

FN
250 cm3 AS 24 - 1960
Vingt ans avant la mode des trois roues tout-terrain


Construit sur base des brevets de Nicolas Staussler (le "S", tandis que le "A" signifie aéroporté), peut-on considérer l'AS 24 comme une moto ? Oui, si l'on prend le moteur comme élément principal car il dérivait des prototypes "M24" 250 cm3 dont un exemplaire avait remporté sa catégorie au Bol d'Or 1957.

Véhicule aéroporté
Conçu sous a direction de Serge Kelecom, le fils de l’illustre ingénieur motoriste Paul Kelecom, le tricycle proposé par la FN en 1960 est assez curieux : châssis en tubes d'acier coulissant les uns dans les autres, partiellement repliable, roue avant directrice (par crémaillère), banquette pour quatre personnes, pneus spéciaux basse pression servant également d'amortisseur car l'ensemble est totalement dépourvu de suspension.

Tricycle de choc
Le nouveau véhicule est destiné principalement aux parachutistes (et ils en useront rapidement, notamment lors des événements du Katanga en 1964). Aussi a-t-il été conçu pour être largué d'un avion, replié sur un socle. Et en effet, l'engin, une fois au sol, se déplie et s'allonge pour, en quelques minutes, offrir place à quatre soldats ou à un groupe électrogène, une batterie anti-char, un groupe radio ou encore des munitions… Des accessoires tels que des chaînes pouvaient être monté sur les pneus, de même qu'il pouvait tirer une remorque ou pousser une lame de chasse neige. Conçu principalement pour l'armée (et commandé par les forces françaises, belges et péruviennes) il pouvait également servir de véhicule anti-incendie. Divers moteurs furent montés lors des propositions de vente, et notamment des Gilera et DKW. Cette belle idée n'eût pourtant guère de succès et il n'en fut produit que 460 exemplaires très majoritairement pour l'armée belge. Il fut utilisé par l'armée française en 1965.

Moteur bicylindre FN 2 temps refroidi par turbine -
 250 cm3 (50 x 62 mm) - 15 ch/5 400 tr/min - Allumage par volant magnétique - Carburateur Amal ou Bing - Boîte 4 rapports - Roues arrière entraînées par chaîne - Freins à commande mécanique - Pneus lypsoïd
 22" x 12" gonflés à 0,5 bar - 212 kg - Charge utile 320 kg - Dimensions : longueur 1 870 mm (1 120 mm replié), largeur
1 650 mm, hauteur 895 mm - 90 km/h.

Quatre soldats passagers pouvaient s'asseoir de front !...




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.