Web Analytics

 Harley Davidson - 750 XA
 Retour liste des marques


Harley Davidson XA  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7402

Cylindrée : 750
Modèle : XA
Production : 1941 - 1942
Catégorie : (TT R) Arme

Harley-Davidson
740 cm3 XA 42 - 1942
Quand Harley s'inspirait des BMW


Curieux concept pour une Harley. Ce bicylindre à plat transversal plus qu'inspiré des fameuses BMW R12 et R71 fut étudié en 1941-42 et visait à remplacer les quelques 90 000 WL-A 750 V-twin à soupapes latérales qui seront utilisées par l'armée durant la guerre. On note parmi les différences avec les BMW, le vilebrequin monobloc avec des bielles à chapeau et un pignon intermédiaire pour l'entraînement de la dynamo. Par contre boîte et pont sont des copies serviles interchangeables avec les pièces BMW !

La première Harley moderne ?
C'est pour répondre à un cahier des charges de l'armée qu'Harley étudia, en 1941, ce modèle XA (Experimental Army) qui s'écartait totalement de ses légendaires habitudes (de même que l'Indian modèle 841 concurrente pour ce même appel d'offre). Ce n'était pourtant pas le premier bicylindre à plat produit par la marque qui avait déjà tenté, de 1919 à 23, d'imposer une 584 cm3 au flat twin disposé en long mais, la XA était la première Harley à proposer une suspension arrière (coulissante), la première (et seule) à offrir une transmission par arbre et la première encore à disposer d'un changement à quatre vitesses et sélecteur au pied (gauche) et non par levier au réservoir et d'une avance à l'allumage automatique. Tout cela faisait en fait trop d'innovations pour les structures si traditionnelles de la marque et c'est, avec la concurrence de la Jeep, ce qui tua le projet après seulement mille exemplaires construits car une production de masse d'une moto si différente du reste de la gamme eut demandé une refonte totale de l'usine ainsi qu'une formation spéciale pour tous les mécaniciens habitués à l'entretien très simple de V-twins.

L'armée ne croit pas à la moto
L'armée américaine, enfin, avait finalement décidé que la moto n'avait sa place dans l'armée que pour les estafettes et la fameuse Military Police (fonction dont s'acquittaient parfaitement les 750 WL) et la XA, aussi présentée en version XS avec side-car, avait perdu d'avance tout rôle de transport étant beaucoup mieux rempli par un nouveau véhicule : la Jeep, dont il sera construit plus de 600 000 exemplaires. Les 1 000 XA livrées à l’Armée US ne furent jamais mises en service et vendues comme surplus militaires à partir de 1946. Il resterait aujourd’hui environ 60 machines complètes.

Bicylindre à plat transversal 4 t refroidi par air - 739,5 cm3 (77,8 x 77,8 mm) - Soupapes latérales - 2 carburateurs - Boîte 4 rapports par sélecteur et levier manuel de remise au point mort - Transmission par arbre - Cadre double berceau - Suspensions av. à roue poussée, ar. coulissante - Freins à tambours déportés - Pneus 4,00 x 18" - Garde au sol 165 mm - Réservoir 17 l - 238 kg - 105 km/h. - Avec side type ELA : largeur 2,42 m - 386 kg à sec - Garde au sol 105 mm - 90 km/h.

Petite curiosité de la XA, requise par le cahier des charges, la poignée de gaz était à gauche, comme sur les Indian, pour permettre, sans doute, au pilote de pouvoir tirer en conduisant !




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.