Web Analytics

 Mauser Winkler - 1100 Einspurauto (Monotrace)
 Retour liste des marques


Mauser Winkler Einspurauto (Monotrace)  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
9106

Cylindrée : 1100
Modèle : Einspurauto (Monotrace)
Production : 1929 -
Catégorie : (R) Route - Carnage intgral

Mauser
500 Einspurauto - 1929
L'Allemagne reprend l'initiative


Si les ressemblances de la Monotrace française avec cette étonnante Mauser sont frappantes, l'Allemande présente au moins le privilège de l'antériorité. Elle ne fut cependant ni la première ni la seule, puisqu'on trouve trace d'une machine similaire, conçue par l'ingénieur Bohm et construite à Nurem-berg par un certain Alfred Morgan, entre 1922 et 1925. Ce Morgan est sans relation avec les voitures britanniques homonymes, mais c'est lui qui – après son échec en Allemagne –
parviendra à vendre le concept de la Monotrace en France. C'est en tout cas la preuve que l'idée de "mauto" fut à l'époque un phénomène bien réel en Allemagne.

Les gaietés de l'après-guerre
Comme bien des fournisseurs militaires, la manufacture d'armes Mauser cherche à se reconvertir après la guerre. Elle fabriquera quelques automobiles, de 1923 à 1927, mais aussi ce curieux vaisseau dû à l'ingénieur Gustav Winkler. Celui-ci n'en est pas à son coup d'essai. Il a déjà vendu un projet identique à la firme berlinoise Atlantic, qui l'a produit, en 1921-1922, avec un flat-twin M2B15 dû à BMW, moteur qu'on retrouve sur les Helios et Victoria. Les expérimentations chez Mauser démarrent en 1921 et ce n'est qu'en 1924 que l'engin parvient enfin à être produit. Les premières versions disposent d'un 500 refroidi par eau, mais on trouve aussi des variantes de 576 cm3.

Expérience peu concluante
Mauser abandonnera l'Einspurauto en 1927, mais l'assemblage des pièces restantes sera repris jusqu'en 1929 par Winkler lui-même, dans les locaux de Mauser puis à Berlin, avec, semble-t-il, sur la fin un autre bicylindre à plat.

Monocylindre 4 t refroidi par eau - 496 cm3 Distribution latérale - Lubrification sous pression - Allumage magnéto - Boîte 3 rapports - Transmission par chaîne – Châssis à longerons caissonnés - Suspensions av. à balanciers, ar. oscillante à ressorts à lames - Frein ar. à tambour - Pneus av. 3,00 x 26", ar. 2,50 x 15" - 320 kg - 65 km/h.

Telle une calandre d'automobile, le radiateur de la Mauser trahit le refroidissement liquide de son moteur, sans doute très similaire à celui de la Monotrace française.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.