Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Norton - 750 JPN (treillis)
 Retour liste des marques


Norton JPN (treillis) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7220

Cylindrée : 750
Modèle : JPN (treillis)
Production : 1974 -
Catégorie : (R) Racing
   
Norton
750 John Player Special - 1974
De la monocoque au cadre en tube


Au cours de ses trois années d'existence, l'écurie John Player Norton utilisa trois partie cycle différentes. Au cadre tubulaire très classique de 1972 issu de la Commando, avec une colonne dorsale de gros diamètre et les tubes annexes de petite section succéda, en 1973, la monocoque en acier inox conçue par Peter Williams, que ce dernier mena lui-même à une victoire record au TT de l'Île de Man. Enfin, pour la saison 1974, vint ce treillis tubulaire.

Décision politique
Pourquoi Norton abandonna-t-il le monocoque qui avait remporté tant de succès ? Peter Williams, qui travaille ensuite au développement des moteurs Ford de F 1 chez Cosworth, commente : «j'étais contre le changement. Mais comme l'équipe semblait sensible à mon succès comme concepteur/pilote, ils décidèrent de remplacer la monocoque. A mon avis, c'était une décision politique».

Bien peu de succès
«On n'a jamais vu autant de tubes dans un cadre», déclarait la revue anglaise Motor Cycle. Le nouveau cadre treillis (de même conception que celui utilisé par Ducati dans les années 90) était fidèle à la théorie du monocoque, en entourant le moteur et avec une épine dorsale porteuse. Les mécaniciens, partisans du changement disaient qu'il était plus léger et facilitait le travail sur le moteur. Williams affirmait que le monocoque aurait pu être très allégé pour 1974. Le moteur Commando de la seconde génération, avec des cotes de 77 x 80,4 mm, soit 749 cm3, remplaçait le vieux longue course (73 x 89 mm), mais il s'avéra à peine plus puissant, et la JPS de 1974 ne fut plus jamais assez rapide pour lutter contre la nouvelle vague des multicylindres deux temps japonais.

Bicylindre vertical 4 t refroidi par air - 749 cm3 (77 x 80,4 mm) - 78 ch/7 500 tr/min - 2 soupapes culbutées par cylindre - Allumage batterie/bobine Lucas - 2 carbus Amal GP - Boîte séparée 5 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - 3 freins à disque Lockheed - Pneus 18" Dunlop sur roues coulées en magnésium - 150 kg - 265 km/h.

L'épine dorsale cantilever de la Norton JPS de 1974 était constituée de nombreux tubes droits et courts. Malheureusement, le moteur manquait de puissance face aux nouvelles motos d'usine japonaises.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales