Web Analytics

 Peugeot - 660 5 HP (type 1)
 Retour liste des marques


Peugeot 5 HP (type 1) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
3920

Cylindrée : 660
Modèle : 5 HP (type 1)
Production : 1907 - 1911
Catégorie : (R) Route

Peugeot
660 cm3 5 HP - 1907
Le "gros cube" français de l'époque


La cylindrée des motos ne fut que très rarement mentionnée avant la Première Guerre Mondiale, sauf pour les machines de course. Les motos de tourisme étaient désignées en terme de puissance : l'on parlait surtout de
2 1/4 HP pour les "quart de litre", de 2 3/4 HP pour les "tiers de litre" (qui deviendront des "350" dans les années vingt) et de 3 1/2 HP pour les 500. Il était très rarement question de cylindrées supérieures tant les difficultés de mise en route par pédalage étaient grandes et tant leurs performances étaient peu compatibles avec l'état des routes. Peugeot, pourtant, commercialisa sans discontinuer des 5 et 7‑HP, 660 et 945 cm3, de 1907 à 1914.

La standardisation, déjà
Peugeot présente son premier bicylindre, un 2 HP 3/4, en 1905. En 1906, ce modèle passe à 3 HP 19/2 et en 1907 apparait la 5 HP bicylindre de 660 cm3 qui reprend les cotes carrées de 75 x 75 mm de la 350 monocylindre de l'année précédente et le même cadre à réservoir de section rectangulaire. On parle déjà d'une 7 HP de 945 cm3 destinée essentiellement pour l'entraînement des cyclistes et dépourvue de suspension avant. La 660 reste deux ans sous cet aspect avant d'être remplacée, en 1909, par une version à réservoir cylindrique permettant d'abaisser sensiblement la hauteur du cadre et surtout de selle, version qui restera presque inchangée jusqu'en 1914.

Une grosse cylindrée sous-employée
Même avec un pédalier dont le diamètre était à peine supérieur à celui du pignon de chaîne, le démarrage d'une 660 Peugeot restait une tâche ardue. En l'absence d'embrayage, de boîte à vitesses et d'un vrai ralenti, les petites allures étaient difficiles à obtenir. Les acheteurs se limitèrent donc à quelques passionnés de vitesse et sa diffusion resta très confidentielle.

Moteur 4 temps bicylindre en V à admission automatique et soupape d'échappement latérale - 662,7 cm3 (75 x 75 mm) - Env. 8 ch - Allumage par pile, bobine et rupteur ou, en option, par magnéto Bosch entraînée par chaîne, pignons droits ou arbre et couples coniques (photo) - Carburateur Longuemare ou Claudel à réglage d'air manuel - Transmission à courroie directe - Cadre simple berceau interrompu manchonné et brasé - Fourche
Truffault à roue poussée - Pneus 650 x 60 - 2 freins sur poulie-jante - 65 kg - Env. 85 km/h.

Peu utilisable sur route ouverte à faible allure, la 5 HP Peugeot était un "gros cube" réservé à une élite de conducteurs sportifs et épris de vitesse. On note sur cette belle photo d'époque l'entraînement de la magnéto avant par arbre et couple coniques, une option rare et onéreuse. Le catalogue 1907 proposait aussi un supplément pour une magnéto avec entrainement "par pignons", mais sans plus de précisions.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.