Web Analytics

 Peugeot - 100 P 50 D vélomoteur dame
 Retour liste des marques


Peugeot P 50 D vélomoteur dame motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4112

Cylindrée : 100
Modèle : P 50 D vélomoteur dame
Production : 1932 - 1936
Catégorie : (R) Route

Peugeot
100 cm3 P 50 D - 1933
Les deux roues motorisés attaquent les dames

Après des années d'euphorie, le marché de la moto en France s'écroule dans les années trente et la production passe de 105‑000 unités en 1930, à 58000 en 1931 et 27000 en 1934.

Le vélomoteur sauve la moto
La seule issue pour tous les constructeurs, des petits aux grands comme Peugeot, Terrot et Motobécane, sera dans le vélomoteur ou, plus précisément, la BMA (Bicyclette à Moteur Auxiliaire). Étant dispensé de carte grise et, pour son pilote, du permis de conduire, ce nouveau deux roues devait répondre aux conditions édictées dès 1926 par le Ministère des Travaux Publics‑: ne pas dépasser 30 km/h, avoir un moteur de moins 100 cm3, peser moins de 30 kg, être muni de pédales suppléant éventuellement au moteur. Et le vélomoteur sauvera la moto en France. Ainsi, en 1939, sur 45 000 deux roues produits, 30000 seront des BMA.

Pour dames et ecclésiastiques
A ses débuts, en 1931-32, la BMA est un engin rustique, garni du minimum d'accessoires pour arriver à un prix très bas et aussi pour éviter d'atteindre les fatidiques 30 kg. Elle est démunie de boîte de vitesses et parfois même d'embrayage. Et comme c'est un véhicule destiné à la plus vaste clientèle, elle est proposée en version homme, à cadre fermé, et en version "dames et ecclésiastiques", à cadre ouvert avec filets pare-jupes sur le garde-boue arrière. Tel est le P 50 D Peugeot présenté. Mais, au fil des ans, les BMA-vélomoteurs évolueront jusqu'à devenir de véritables motos en réduction avec kick et boîte de vitesses, le pédalier étant devenu purement symbolique.

Monocylindre vertical 2 temps à 3 lumières, refroidi par air - 98 cm3 (46 x 60 mm) -
1,5 ch/3 200 tr/min - Graissage par mélange Allumage par magnéto - Transmissions primaire par engrenages de démultiplication, secondaire par chaîne - Lancement par pédales et seconde chaîne - Monovitesse, avec ou sans embrayage selon versions - Cadre ouvert à simple berceau - Suspension av. fourche à parallélogramme - Freins à tambours - Pneus de 600 x 55 - 29 kg - 30 km/h.

Avant que la limite de poids soit porté à 35 kg en 1938, les BMA n'avaient qu'un minimum d'équipement, ce qui explique ce P 50 D n'ai ni éclairage, ni porte-bagages.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.