Peugeot 100 cm3 de 1932 à 1946

Pour répondre aux nombreuses demandes que je reçois sur ces modèles, Jean Boulicot, membre éminent du Rétro Motos Cycles de l’Est, vous a concocté un historique exhaustif des multiples variations et évolutions des Peugeot 100 cm3 de 1932 à 1946.

P50 D 1933

Au début des années 30, la crise sévissant aux États-Unis depuis octobre 1929 se fait sentir en Europe. Ce contexte va inciter la société des cycles Peugeot à créer une nouvelle gamme de machines économiques, déjà existante chez certains concurrents : le vélomoteur. Les nouveaux modèles verront le jour en 1932 avec pas moins de 6 versions, toutes propulsées par un petit moteur monocylindre deux-temps de 100 cm3.

Cette gamme va évoluer et traverser la période de guerre pour perdurer jusqu’au début des années 60 avec des cylindrées allant de 125 à 175 cm3. Ces petites machines feront le bonheur de toute une génération de motocyclistes. Durant toutes ces années, les modèles furent nombreux et variés, il y eut une prolifération de versions parfois éphémères et il est souvent difficile, pour l’amateur de s’y retrouver.

Le but de ce document est d’essayer de dénombrer toutes ces versions en faisant une synthèse de la production des cycles de Beaulieu. Il n’est sûrement pas complet ni exempt d’erreurs, surtout pendant la période de guerre, mais il pourra évoluer et s’améliorer au fil du temps et des remarques.

Les P 50 : 1932 – 1936

En mai 1926, un décret instaure une nouvelle catégorie de 2 roues : le BMA, bicyclette à moteur auxiliaire. Conditions ne pas dépasser 30 kg, 30 km/h et une cylindrée de 100 cm3. Cette catégorie de véhicule était dispensée de formalités : ni permis de conduire, ni carte grise (… sauf quand vous faites réimmatriculer ce BMA en véhicule de collection !).

P 50U       Modèle « UTILITAIRE« , de base. Moteur 100 cm3 deux-temps avec volant extérieur et allumage par magnéto. Réducteur à engrenages, pas d’embrayage, une seule vitesse. Fourche avant à parallélogramme non haubanée. Freins à patin sur jante.

– P 50E       Identique à ci-dessus, mais avec embrayage.

– P 50T       Comme le P 50E, plus, une fourche haubanée, des freins à tambour qui font plus « moto » et une finition plus luxueuse.

-P 50L        Version plus économique du P 50T

-P 50D        Modèle « Dames et ecclésiastiques« , avec un cadre ouvert renforcé. Un réseau de filets protège la roue arrière. Ce type est le modèle « STANDARD » sans embrayage.

– P 50DSE   Idem P 50D, mais avec embrayage.

– P 50DS     Modèle « LUXE », le pendant « version Dames » du P 50T.

Les Peugeot 100 P50
Peugeot 100 P50 L-1934
100 P50 Entre E et T ! Amélioration lors de la restauration ou modèle intermédiaire de Peugeot avec la fourche haubannee mais sans les freins à tambour. Env.1933
P50 L-1934
P50 janvier 1936

Les P 51 : 1933 – 1939

– P 51          C’est le VÉLOMOTEUR CHEMISÉ ; modèle similaire au P 50T « LUXE », mais avec une boîte de vitesses à deux rapports. Comme le P 50, il répond aux exigences administratives de la catégorie BMA. Le moteur, toujours 100 cm3 deux temps, est maintenant équipé d’un cylindre en aluminium chemisé. L’embrayage est à plateaux garnis de lièges et l’allumage se fait par volant magnétique. Donc plus de volant extérieur.

– P 51MT    Curieusement, identique au modèle ci-dessus…, mais sans boîte de vitesses. Celle-ci pouvant être montée ultérieurement.

– P 51CH2  « CH » comme Chemisé, il s’agit bien du cylindre. Similaire au P 51, l’équipement étant un peu plus complet. On a maintenant un porte-bagages et une béquille. L’éclairage électrique reste une option. En 1936, il peut être équipé, toujours en option, d’un réservoir grande capacité et d’un double échappement.

– P 51CH1  Même modèle que 51CH2, mais sans boîte de vitesses.

– P 51CL2     Modèle 2 VITESSES LUXE. Identique au 51CH1, mais des options deviennent standard : éclairage électrique et échappement double. La finition est plus luxueuse au niveau des chromes, le pédalier est verrouillable, le garde-boue avant possède flasques et bavette, les cocottes des manettes sont soudées sur le guidon.

– P 51CL1   Vélomoteur LUXE monovitesse. Même modèle que 51CL2, mais sans boîte de vitesses.

– P 51CST   Modèle CHEMISÉ STANDARD. C’est une version économique du 51CH1, toujours monovitesse.

– P 51CD2   Modèle DAME LUXE 2 vitesses. Idem 51CL2, mais avec cadre ouvert, réservoir spécial et échappement monotube.

– P 51CD1   Modèle DAME CHEMISÉ « STANDARD« . Idem 51 CD2, mais sans boîte de vitesses.

– P 51CN1   Semblable au 51CST. Phare diamètre 130 mm.

– P 51CLK2 Modèle avec kick. Reprend les caractéristiques du 51CL2 avec kick et pédalier verrouillable.

– P 51CDK2  Vélomoteur LUXE Dame. Comme 51CLK2, mais un seul échappement et béquille arrière.

– P 51CNK2  Même modèle que 51CN1, mais avec boîte 2 vitesses et kick, pédalier verrouillable et repose -pieds. Jantes et pot d’échappement chromés.

– P 51CST1 Version économique du 51CN1. Phare petit diamètre, cadre, jantes, guidon et pot d’échappement émaillés en gris.

– P 51SCT2 Même description que 51CST1 ci- dessus, mais avec boîte de vitesses, kick et repose-pieds.

Peugeot P51 janvier 1937

Les P 52 : 1938 – 1939… (période de guerre incertaine)

– P 52 CLK2 Vélomoteur LUXE 2 vitesses 100 cm3 deux temps. Le moteur est une évolution des derniers 51 « chemisés ». Le cadre surbaissé est du « genre moto » et la finition est d’un bon niveau avec phare, jantes, guidon, pots d’échappement chromés.

– P 52 CHL Vélomoteur GRAND LUXE. Reprend les caractéristiques du 52 CLK2 avec une finition plus luxueuse : émail couleur et garde-boue et réservoir chromés.

P52 CLK2-1938
P52 CHL-1939

Les P53 : 1939 – 1944 …

– P 53 CN    Vélomoteur LUXE bloc moteur 3 vitesses 100 cm3 deux temps. Par ailleurs, la description est identique au 51CLK2. Ce bloc moteur préfigure une gamme de motos deux temps qui va durer bien après-guerre, jusqu’en 1962.

– P 53 CL    Vélomoteur GRAND LUXE. Similaire au 53 CN, mais avec une présentation plus luxueuse.

– P 53 CHL Vélomoteur HAUT LUXE. Similaire au 53CL, la présentation est cette fois-ci encore plus luxueuse : émaillé bleu/bleu et/ou noir, garde-boue enveloppant et réservoir chromés.

– P 53 CS     Vélomoteur SPÉCIAL GRAND LUXE. Il s’agit de la version sport du 53CL. Moteur « spécial », changement de vitesse par sélecteur et échappements relevés.

Peugeot 100 P53 GS-1939
Peugeot 100 P53 CS Special 1939
Peugeot 100 P53 CN-1939
Manuel de février 1948
En 1939 le globe-trotter Robert Sexé effectue un tour d'Europe de 15 000 km au guidon du P53 pour prouver sa fiabilité.
Avec de tels bagages le P 53 de Robert Sexé devait avoir un peu de mal dans les côtes !
Peugeot proposait en 1939, cet ensemble P 53 + remorque.
Sexé lui-même prouvera l'efficacité de l'attelage.
En 1948 le 100 cm3 se transforme en triporteur avec ce 100 TN qui évoluera pus tard en 125. (archives Yves Campion)
Publicité sur plaque émaillée pour le Tri Peugeot en 1949.
Jacques Lemaître, 1,93 m aux côtés de son P53 GS de 1939, qui paraît du coup minuscule !

Courrier de Jacky Pichaud de Limoges.

Enfin retrouvé cette photo dans mon bordel ! Le possesseur de cette Peugeot était le grand (dans les 1.93m) Jacques Lemaitre. Cette 100 fut suivie d’une 515 et il devint concessionnaire Mercedes et Jaguar à Limoges jusqu’à la fin des années 70.


Découvrez 500 motos, 2000 fiches et leurs histoires Moto Collection c'est aussi un site !
Découvrez 500 motos, 2000 fiches et leurs histoires
www.moto-collection


Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Peugeot 100 cm3 de 1932 à 1946

  1. motori49 dit :

    belle documentation
    Merci
    Pier

  2. fmd dit :

    Bon choix, car le CM1 est aussi incompréhensible qu’intéressant avec son moteur qui tourne dans l’axe de la moto… pourquoi donc faire simple ! Promis, je le mets au programme.

  3. Thierry Letort dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article « bien fouillé » toujours un plaisir de vous lire.

    Avez vous de quoi faire un article sur peugeot 110 cm3 CM1 ?

    Cdt

  4. Bonny dit :

    Merci de cet inventaire.

  5. Marc HUMBERT dit :

    Quelle documentation !
    Merci pour ce travail de mémoire.

  6. Gidel dit :

    Vos articles sont toujours aussi passionnants et très bien documentés.
    Cordialement
    Patrick

  7. Boulard jean dit :

    Quel plaisir de consulter vos article ; merci beaucoup