Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Puch - 250 MCH GL Krad
 Retour liste des marques


Puch MCH GL Krad  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
8918

Cylindrée : 250
Modèle : MCH GL Krad
Production : 1968 - 1969
Catégorie : (TT R) Arme
   
Puch
MCH 250 - 1968
L'armée s'inspire du motocross


Avec la SG 250 apparaissait, en 1968, la dernière génération de Puch à cylindre en U, équipée, pour la circonstance, d'un nouveau cadre en tôle emboutie et de petites roues de 16". Cette version de tourisme, émaillée en noir, qui développait 13,8 ch à 5 800 tr/mn, fut très appréciée par les amateurs de side-car et vite suivie d'une version sport, la SGS, émaillée rouge, qui annonçait 16,5 ch au même régime. Ces deux Puch furent très populaires dans l'Europe entière et même aux États-Unis et, de 1954 à 1969, l'usine de Graz produisit 36 000 SG250 et 38 500 SGS.

Des grandes roues pour le cross
Les petites roues de 16" ne convenant guère au tout terrain, les Puch MC de motocross utilisaient un cadre plus léger et plus haut, équipé de roues de 19". Le moteur, déjà puissant dans ses versions standards, adoptait un bloc-cylindre et une culasse en alliage léger, deux carburateurs et délivrait de 25 à 28 ch. Modifiée d'année en année, la Puch 250 MC fut produite à 782 unités, entre 1956 et 1963.

Renaissance en uniforme
Le modèle MC 250 réapparut cependant, en 1968-69, dans une version d'armée (construite à 301 exemplaires), qui était un modèle hybride entre la SGS et la MC de cross, dont elle reprenait le cadre tubulaire à roues de 19". Le moteur, dérivé des MC avec des cylindres chromés dur en alliage tout comme la culasse, arborait un couvercle ailetté sous l'échappement droit à la place du second carburateur des MC. Cette MCH (H pour Heer : armée) était pourvue de filtres à air spéciaux et tous ses autres composants provenaient de la SGS, dont la fourche télescopique et les moyeux de freins centraux.

2 t à double piston refroidi par air - 248 cm3 (45 x 78 mm) - 16,5 ch/5 800 tr/min - Graissage par mélange (par pompe sur la SGS) - Allumage/éclairage par dynamo, batterie et régulateur de tension - Bloc moteur-boîte 4 rapports par sélecteur - Démarrage par kick - Transmissions primaire par chaîne duplex, secondaire par chaîne sous carter étanche - Cadre tubulaire simple berceau dédoublé - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour Ø 180 mm - Pneus 3,50 x 19" - 135 kg - 115 km/h.

Puch a toujours réalisé des versions spéciales pour l'armée. Cette MCH  fut le dernier modèle à double piston.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales