Web Analytics

 Yamaha - 305 YM 2 (& YDS 5 E)
 Retour liste des marques


Yamaha YM 2 (& YDS 5 E) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
1819

Cylindrée : 305
Modèle : YM 2 (& YDS 5 E)
Production : 1967 - 1969
Catégorie : (R) Route

Yamaha
250 YDS 5 E & 305 YM 2- 1967
Des jumelles nées de la course


Yamaha a bâti toute sa réputation mondiale sur ses bicylindres deux temps. Le premier en 1957, avec la 250 YD 1 dont la filiation s'arrête avec la YD 3 de 1963. La nouvelle série sportive YDS débute parallèlement en 1959 et se double, en 1965, de fausses 350, les 305 YM, dont nous découvrons ici la seconde et dernière version, la YM 2 de
1967-68, sœur jumelle de la 250 YDS 5.

Une étape vers la domination absolue
En fait, seule une augmentation de 5 mm de l'alésage différencie les deux versions, plus un petit accessoire d'importance monté sur la 250 qui acquiert, en cette année 1967, un démarreur électrique. Ces deux modèles seront les derniers bicylindres Yamaha dont le carter moteur s'ouvre sur un plan de joint vertical. Ils seront remplacés, en 1968, par les
 250 DS7 et 350 (une vraie !) YR2.

Chères, mais si glorieuses
La YDS 5 était vendue 4 850 F en 1968. Avec sa grande concurrente, née en 1966, la T20 Suzuki qui bénéficiait d'une boîte six vitesses et d'un prix moins élevé et les Kawasaki Samouraï et Avenger, ces Japonaises de choc allaient faire main-mise sur le marché des sportives de moyenne cylindrée. Elles étaient cependant plus chères que les Européennes (4 000 F en 1968 pour les Aermacchi 250 Ala Verde et Morini 175 Settebello), mais mieux finies, performantes, fiables et magnifiées de l'aura extraordinaire de leurs succès en compétition. De 1964, date de son premier titre, à 1973, Yamaha va être six fois champion du monde 250 cm3 dont quatre fois avec Phil Read, qui remporte à lui seul quatre titres et deux secondes places. Yamaha est aussi champion de France en 1966, 67 et 68.

Bicylindre 2 temps refroidi par air - 246 cm3
 (56 x 50 mm), 30 ch/7 500 tr/min ou
 307 cm3 (60 x 54), 31 ch/7 000 tr/min - Carters à plan de joint vertical - 5 transferts et 2 carburateurs Mikuni Ø 24 mm - Graissage séparé - Allumage batterie/bobines - Boîte
 5 rapports - YDS 5 : Démarreur électrique - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Pneus 18" - Freins à tambour, av. double came - Réservoir 15 l - 148 kg - 160 km/h

La 305 YM2 apparait ici dans sa version C à échappement relevés avec, en vignette, son compteur de vitesse incluant le compte-tours. 




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.