Web Analytics

 Yamaha - 500 SR
 Retour liste des marques


Yamaha SR motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
2018

Cylindrée : 500
Modèle : SR
Production : 1978 - 1998
Catégorie : (R) Route

Yamaha
SR?500 - 1978
La sagesse est éternelle


A la fin des années soixante-dix, Yamaha développe des modèles dans tous les créneaux possibles avec le but avoué de battre Honda. La marque aux trois diapasons manquera de peu la faillite en raison de cette boulimie mais en attendant, elle propose, en 1978, deux excellentes routières aux deux extrêmes de sa gamme : la XS1100, le plus gros cube du moment, et la SR500, la plus simple.

Des défauts connus et appréciés
Comme sa sœur jumelle et tout terrain, la XT 500, née en 1976, la SR va connaître une carrière exceptionnelle. Sans concurrence ou presque, elle se compare, en prix et en performances, aux 400 cm3 bicylindres avec un atout maître : le caractère. Disparu avec la faillite des constructeurs anglais, dix ans plus tôt, les gros monocylindres quatre temps ont gardé leurs nostalgiques et représentent pour beaucoup la seule vraie moto sans sophistication inutile. Ses défauts sont connus… mais appréciés ! On sent vivre ce moteur, on aime ses vibrations, et ses sautes d'humeur. Le seul fait de démarrer, d'un seul et vigoureux coup de kick, vous pose son pilote comme un vrai motocycliste. Par son image légendaire, le gros mono quatre temps a la même place chez nous que les Harley aux États-Unis.

Du classique au rétro
Yamaha réussit à faire revivre la légende en offrant un judicieux compromis de tradition et de modernisme, un moteur propre, fiable, et une technique moderne. En Allemagne, pays fort traditionaliste, la carrière de la SR ne s'est jamais interrompue et elle resta des années la moto la plus vendue. Pire, ce pays réclama, en 1989, le remplacement du frein avant à disque des origines par un classique tambour. Auréolée de cette nouvelle image rétro, la SR, qui avait disparu de notre marché, entame une nouvelle carrière en 1992.

Monocylindre 4 temps - 499 cm3 (87 x 84 mm) - 33 ch/6 500 tr/min - 2 soupapes et simple ACT - Carburateur Ø 32 - Carter sec - Boîte 5 rapports - Démarrage au kick - Transmissions primaire par engrenages, secondaire par chaîne - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av. disque (1978-81) ou tambour (1992), ar. tambour - Roues av. 19", ar. 18" - 163 kg - 154 km/h - 26 950 F (mars 1992)

Les classiques sont éternels et la SR 500, disparue en 1981, réapparaît en France en 1992 mais avec un frein avant à tambour. La SR 500 est ici photographiée devant de magnifiques Bougainvilliers à Dakar lors de sa présentation en 1978.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.