Moto Guzzi - 4 cyl. en ligne
 Retour liste des marques


Moto Guzzi 4 cyl. en ligne motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
6906

Cylindrée : 500
Modèle : 4 cyl. en ligne
Production : 1952 - 1954
Catégorie : (R) Racing
   
Moto Guzzi
500 Quatre cylindres - 1953
Le père des Gilera quatre fait une Moto Guzzi

Sous la pression des Gilera-4, Moto Guzzi se voit dans l'obligation de repenser la conception de sa 500 de GP. Le bicylindre en V, né en 1933, est au bout du rouleau et Carcano, le patron du bureau d'études, n'a rien de prêt. Moto Guzzi fait donc appel à l'ingénieur Giannini, qui créa avant-guerre les quatre cylindres OPRA et Rondine, cette dernière devenant la première Gilera-4 en 1937. Il en résultera cette moto qui est entièrement nouvelle mais bien à part dans la généalogie des Guzzi auxquelles elle ne s'identifie guère que par sa fourche et son frein avant.

Un moteur de style automobile
Guzzi dispose de sa propre soufflerie depuis 1950 et connaît l'importance du maître-couple, aussi le quatre cylindres est-il longitudinal, ce qui implique un refroidissement liquide. Parmi les originalités notons : l'alimentation par injection mécanique, l'embiellage assemblé à joints Hirth, le cadre en treillis tubulaire de petits diamètres, et la transmission finale acatène.

Du bec d'oiseau à la poubelle
Enrico Lorenzetti, qui a mené sa mise au point, enlève le seul GP (Hockenheim en 1953) que l'on puisse lui attribuer. Il remporte ce GP d'Allemagne 1953 à 176 km/h de moyenne et son coéquipier Anderson porte le record du tour à 182,4 km/h. La quatre cylindres avait alors le carénage à bec d'oiseau si caractéristique des Guzzi, mais, en 1954, elle reçut le grand carénage intégral irrévérencieusement baptisé "poubelle". Puissante mais d'une tenue de route délicate, elle laissa sa place au V-8 en 1955.

4 cylindres 4 temps longitudinal refroidi par eau - 492 cm3 (56 x 50 mm) - 54 ch/9 000 tr/min - Double ACT entraîné par cascades de pignons & 2 soupapes par cylindre - Compression 11 à 1 - Alimentation par injection indirecte - Allumage magnéto - Graissage par carter sec - Embrayage multidisque - Boîte 4 rapports - Transmission par arbre et cardans - Cadre treillis tubulaire - Suspensions av. à roue poussée par balanciers, ar. oscillante à 2 combinés - Frein av. double tambour double came - Réservoir 28 l - 145 kg - 230 km/h.

Enrico Lorenzetti donna à la Guzzi quatre cylindres sa seule victoire en GP. Elle ici exposée en 2009 au concours de motos de la Villa d'Este




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales