Web Analytics

 Horex - 500 Imperator & Renn Imperator prototypes
 Retour liste des marques


Horex Imperator & Renn Imperator prototypes motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
7609

Cylindrée : 500
Modèle : Imperator & Renn Imperator prototypes
Production : 1951 - 1952
Catégorie : (R) Racing

Horex
500 Imperator route et course - 1951
Des prototypes révolutionnaires


Sensation du salon de l'IFMA à Francfort en 1951, l'Horex Imperator est un bicylindre vertical à simple ACT dessiné par l'ingénieur Hermann Reeb et son assistant Fred Schlachter.

Des techniques chères et sophistiquées
Il s'agit en fait de deux monocylindres accouplés dans un carter moteur commun. L'embiellage est en deux parties accouplées par joint Hirth et tourne sur quatre roulements à billes. L'ACT est entraîné par chaîne entre les deux cylindres, coiffés de culasses séparées en alu. Ce prototype, prévu pour succéder à la Horex twin S6/S8 d'avant-guerre, a un cadre double berceau avec une platine en alliage léger coulé derrière le bloc-moteur sur laquelle s'articule le bras oscillant. Un réservoir de 20 litres, un large garde-boue avant suspendu et une roue arrière en partie couverte par l'habillage lui donnent une ligne aussi spectaculaire que ses performances annoncées : 30 ch et 150 km/h pour 175 kg.

Premiers essais en course

Horex a construit parallèlement trois exemplaires d'une version course qui différent en adoptant deux carbus, un petit garde-boue avant, et une partie arrière du cadre soudée beaucoup plus légère. Cette machine ne courra jamais sous cette forme, mais, en 1952, le moteur recevra un double arbre à cames en tête avec des ressorts de soupapes en épingle et s'engagera, pour la première fois, à Dieburg avec le pilote d'usine Toni Schmitz. Elle y finit deuxième derrière une Norton Manx puis gagne sa première course à Hockenheim quelques semaines plus tard avec Friedl Schön. Trop fragile, la moto disparait après une saison et la vraie première compétition-client Imperator n'apparaîtra que trois ans plus tard avec une 400 cm3 twin dont les performances et les ventes seront décevantes.

(Version course entre parenthèses) Moteur bicylindre 4 temps face à la route refroidi par air 498 cm3 (65 x 75 mm) - 42 ch - 1 (2) carburateurs - Bloc moteur-boîte 4 rapports - Embrayage multirisque dans l'huile (à sec) - Transmission finale par chaîne - Cadre double berceau ininterrompu - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour - Pneus av. 3,25 x 19", ar. 3,50 x 19" - 175 kg (135 kg) - 150 km/h (180 km/h).

L'assemblage ci-dessus montre les deux prototypes dessinés par Louis Lepoix, au centre la version routière et au-dessus, la version course. Les coques enveloppant presque totalement les parties arrière sont en aluminium. Horex revint pourtant à des formes plus classiques pour la commercialisation. Triumph aurait bien dû s'en inspirer en 1957 avec sa 350 "Twenty-one" qui fut un flop énorme en raison de son arrière couvert style baignoire. 




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.