Web Analytics

 Premier - CZ - 500 SL 39
 Retour liste des marques


Premier - CZ SL 39 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
5214

Cylindrée : 500
Modèle : SL 39
Production : 1923 - 1933
Catégorie : (R) Route

Premier

500  SL39 - 1931

Anglaise, allemande et finalement tchécoslovaque

 

 

Contrairement à ce que laisse penser son nom français, Premier Cycle Ltd est pourtant d'origine britannique et plus précisément de Conventry. L'entreprise, propriété de la famille Rotherham, construit des motos depuis 1908 et sera rachetée en 1921 après s’être orientée vers les tricycles et voiturettes à partir de 1916. En 1910, une filiale est créée en Allemagne, à Nüremberg, où travaille Arno Dietrich, qui fondera Ardie.  On y construit une 350 quatre temps à soupapes latérales avec de nombreuses pièces venues de Coventry. En 1913, la mauvaise situation économique entraîne le transfert de l'usine à Eger, dans l'empire austro-hongrois. Mais en 1918, Eger devient Cheb, et l'entreprise tchécoslovaque.

 

Une entreprise internationale

Premier est dirigé par l'Anglais Geoffrey Rotherham, l'ingénieur en chef est l'Allemand Hans Baumann et le directeur commercial est Tchèque. On y poursuit la construction de la 350, ainsi que des voiturettes 1300, comme en Angleterre. La production ne décolle vraiment qu'en 1923 avec l'apparition d'une 270 deux-temps, la Lilliput, qui connaît un beau succès pendant dix ans. Cette moto, simple et robuste, est très proche des Triumph Junior (anglaise) et TWN Knirps (allemande) est épaulée, en 1925, par deux monocylindres de 350 et 500 cm3 à soupapes latérales, tandis qu'une 750 V2 latérale est lancée en 1927 pour l'armée où elle remplace l'Itar.

 

Un si beau chant du cygne

Toutes ces motos, d'inspiration anglaise, ont conféré à Premier un rôle de leader en République Tchèquee sur un marché où plus de 90 % des motos sont importées et, le plus souvent, très chères. La 500 SL 39 est alors la plus sportive des productions nationales, mais bien qu'elle se confronte en course et sans démériter à des motos équipées de moteurs JAP, le marché ne lui accordera pas sa confiance. Cette très moderne 500 culbutée, produite à fort peu d’exemplaires de 1923 à 1933, sera aussi la dernière moto de la marque aussi handicapée par une gamme pléthorique (24 modèles et variantes en 1931) peu rentable dans un environnement difficile. Alorss que Jawa est en pleine ascension, Premier, passé sous contrôle d'une banque, cesse ses activités en 1933.

 

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 494 cm3- 22 ch (15 kW) - Soupapes culbutées  - Graissage par carter sec et pompe de circulation - Allumage éclairage par magnéto-dynamo  - Boîte Sturmey Archer à 3 rapports par levier au réservoir - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau dédoublé - Fourche à parallélogramme type Druid - Freins à tambour av/ar - Pneus av. 3,50 x 19’, ar. 4,00 x 19’ - 140 kg - 125 km/h 


Pas de chance pour la Premier SL 39 qui ne sut pas s'imposer en dépit de ses qualités. L'affiche en vignette à droite montre le 750 de 1925.

 




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.