Web Analytics

 Yamaha - 250 YD 3
 Retour liste des marques


Yamaha YD 3 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9402

Cylindrée : 250
Modèle : YD 3
Production : 1961 - 1962
Catégorie : (R) Route

Yamaha
250 YD 2 - 1960 / 250 YD 3 - 1963
La fin de la première génération


En 1957 naît la première Yamaha, la 250 YD 1. Son moteur est calqué sur l'Adler MB 250, mais, contrairement à la première 125 Yamaha qui, en 1954, copie intégralement la DKW RT 125, les ingénieurs dessinent leur propre partie cycle, non pas un double berceau comme l'Adler, mais une poutre en tôle emboutie avec une suspension arrière oscillante plus moderne que la coulissante du modèle allemand.

Premiers succès : les YD1 et YDS1
Cette YD1 a un franc succès au Japon et, en avril 1957, il en est produit 200 par mois et Yamaha se classe définitivement parmi les grands constructeurs japonais. La firme proclame aussi sa vocation sportive avec la 250 YDS1, née en 1959, à la suite des YDS 250-R que fit courir l'usine, en 1958, et qui inaugure un nouveau cadre double berceau plus léger et de nouvelles cotes de 56 x 50 mm. Yamaha n'en abandonne pas pour autant le tourisme et présente, en 1959, l'YD2 qui garde la même puissance que l'YD1, mais en corrige la plupart des défauts de jeunesse. Les carters moteurs sont redessinés, l'embrayage passe en bout gauche du vilebrequin, qui reçoit, à droite, une Dyna-start. La poutre supérieure du cadre est renforcée, comme le bras oscillant, et un tube est rajouté pour supporter le moteur sur l'avant.

YD2 et YD3 : trop vilaines pour séduire
Pour le marché japonais, Yamaha propose, en 1961, une ultime évolution de l'YD2, l'YD3. Ses freins passent de 150 à 180 mm, elle offre 3 ch de plus, un nouveau carbu Mikuni de 20 mm, une boîte revue et le logo aux trois diapasons remplace le lettrage Yamaha sur le réservoir.

Bicylindre face à la route 2 t refroidi par air 247 cm3 (54 x 54 mm) - 14,5 ch/6 000 tr/min - (YD3 : 17 ch) - Carburateur unique Amal (Mikuni Ø 20 mm) - Graissage par mélange - Allumage batterie 12V, bobine - Éclairage, démarrage par Dynastart Hitachi - Embrayage en bout de vilebrequin - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre poutre en embouti et tirant avant tubulaire - Suspen-sions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour Ø 150 (180) mm - Pneus 3,25 x 16" 140 kg - 120 km/h.

Surpassée par la plus sportive et coquette YDS1 bi-carbu, qui va conquérir le monde à partir de 1959, l'YD2 (à gauche), à peine moins chère, a peu de succès et seul un exemplaire est livré en Hollande, en 1960. Ce sera la première Yamaha en Europe. L'YD3 (à droite) survivra jusqu'en 1963.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.